Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 16:46

Au sujet des viandes sacrifiées rituellement par un apostat

Par l’Imâm Muhammad Ibn ‘Abd Al-Wahhâb

Au-sujet-des-viandes-sacrifiees-rituellement-par-un-aposta.jpg

 

Extrait du livre :

 

On a interrogé l’Imâm Mohammad ibn ‘Abd al-Wahhâb, qu’Allâh lui accorde Sa miséricorde, au sujet des viandes sacrifiées rituellement.

 

Voici ce qu’il répondit -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- :

 

« (…) Ce qu’a dit le Très-Haut dans ce verset : « Vous sont permises, aujourd'hui, les bonnes nourritures […] »  et dans ce verset : « Mangez donc de ce sur quoi on a prononcé le nom d’Allah  […] » ; concernant ces deux versets, il n’y a pas de différence dans leur jugement, les deux sont la parole d’Allah.

 

Cependant, ce qu’on peut se demander au sujet du jugement de celui qui sacrifie la viande. Est-il Musulman ? Son jugement fait partie du jugement énoncé par le verset. S’il [le Musulman] accomplit le sacrifice en invoquant le nom d’Allah, et même s’il omet l’invocation du nom d’Allah par oubli, son sacrifice est licite, et fait partie des choses bonnes. À l’inverse, celui qui omettrait l’invocation du nom d’Allah délibérément, son sacrifice ne serait pas licite.

 

 

 

 […]

 

  [Page 2/3]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/C/Au-sujet-des-viandes-sacrifiees-rituellement-par-un-apost.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/C/Au-sujet-des-viandes-sacrifiees-rituellement-par-un-aposta.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Partager cet article

commentaires

L’imam Ahmad ibn Habal -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Les gens ont plus lanterne besoin de la science que de boire et de manger, car il suffit à l’homme de boire et de manger une ou deux fois par jour alors qu’il a besoin de la science autant qu’il a besoin de respirer. »  [Source : Madarij assalikin, tome 2, page 470]

Rechercher