Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 20:28

Exégèse [Tafsir] : « Et avant cela, tu ne récitais aucun livre, et tu n'en n'écrivais aucun avec ta main droite. Sinon, ceux qui nient la vérité auraient eu des doutes.  » ; Sourate 29 [Al- ‘Ankabout], Verset 48

Par l’Imâm Ibn Kathîr 

 Et-avant-cela--tu-ne-recitais-aucun-livre--Ibn-Kathir-.jpg

 

Extrait du livre :

 

 Verset :


« Et avant cela, tu ne récitais aucun livre, et tu n'en n'écrivais aucun avec ta main droite. Sinon, ceux qui nient la vérité auraient eu des doutes. » 

 [Sourate 29, Verset 48]

 

 

Commentaire :

 

 

Ibn Kathîr -qu'Allâh lui fasse miséricorde- a dit :

 

« Et avant cela, tu ne récitais aucun livre, et tu n'en n'écrivais aucun avec ta main droite » 

 

Signifie : « Tu as vécu durant une longue période au sein de ton peuple avant que tu n'es transmis le Qur’ân. Durant ce laps de temps, tu n'as jamais lu aucun livre ni n'a écrit quoi que ce soit. Ton peuple, ainsi que les autres, savent tous que tu es un homme illettré qui ne lisait ni n'écrivait. »  

 

 

 […]

 

  [Page 2/3]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/0/Et-avant-cela--tu-ne-recitais-aucun-livre--Ibn-Katir-.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/0/Et-avant-cela--tu-ne-recitais-aucun-livre--Ibn-Katir-.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

 

Partager cet article

commentaires

L’imam Ahmad ibn Habal -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Les gens ont plus lanterne besoin de la science que de boire et de manger, car il suffit à l’homme de boire et de manger une ou deux fois par jour alors qu’il a besoin de la science autant qu’il a besoin de respirer. »  [Source : Madarij assalikin, tome 2, page 470]

Rechercher