Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 17:41

Exégèse [Tafsir] : « Et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît  » ; Sourate 24 [An-Nûr], Verset 31

Par l’Imâm Al-Qourtubî

 Et-de-ne-montrer-de-leurs-atours-que-ce-qui-en-parait---Qo.jpg

 

Extrait du livre :

 

Verset :

 

 

« Et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît »
[Sourate an-Nûr, verset 31] 

 

 

Commentaire :

 

 

Al-Qourtubî -qu'Allâh lui fasse miséricorde- a dit :

 

 « Allâh ordonne aux femmes de ne pas montrer leurs atours aux hommes, sauf à ceux mentionnés dans la suite du verset, par crainte de la tentation [fitnah]. Il fait exception de ce qui paraît de ces atours : les avis diffèrent quant à ce dont il s’agit.

[...]

Puisque le visage et les mains sont le plus souvent découvert dans la vie courante et lors du culte, pendant la prière et le Hadj [pèlerinage], cela peut bien être eux que l’exception concerne [...] Cet avis a le mérite de prendre avantage en compte la prudence et la corruption des mœurs. La femme ne montre de ses atours que ce qui paraît de son visage et de ses mains.

 

 

 

 […]

 

  [Page 2/3]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/2/Et-de-ne-montrer-de-leurs-atours-que-ce-qui-en-parait---Q.docx )


Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/2/Et-de-ne-montrer-de-leurs-atours-que-ce-qui-en-parait---Qo.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Partager cet article

commentaires

L’imam Ahmad ibn Habal -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Les gens ont plus lanterne besoin de la science que de boire et de manger, car il suffit à l’homme de boire et de manger une ou deux fois par jour alors qu’il a besoin de la science autant qu’il a besoin de respirer. »  [Source : Madarij assalikin, tome 2, page 470]

Rechercher