Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 18:32

Exégèse [Tafsir] : « Et lorsque tu [Muhammad] te trouves parmi eux, et que tu les diriges dans la Salât..» ; Sourate 4 [An-Nissa’], Verset 102 

Par l’Imâm Ibn Qayyîm Al-Jawziyya

Et-lorsque-tu--Muhammad--te-trouves-parmi-eux.jpg

 

Extrait du livre :

 

 Verset :


 

« Et lorsque tu [Muhammad] te trouves parmi eux, et que tu les diriges dans la Salât, qu’un groupe d’ entre eux se mette debout en ta compagnie, en gardant leurs armes. Puis lorsqu’ ils ont terminé la prosternation qu’ils passent derrière vous et que vienne l’autre groupe, ceux qui n’ont pas encore célébré la Salât. À ceux-ci alors d’accomplir la Salât avec toi. »

[Sourate 4, Verset 102]

 



Commentaire :

 

 

L’Imâm Ibn Al-Qayyîm -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit :

« On peut tirer du verset une preuve [dalîl] de différentes façons :

L’une d’elle est qu’Allâh
-Subhânahu wa ta‘âlâ- leur a donné l’ordre de célébrer la prière ensemble [Salât fîl-Djamâ’at] puis Il a répété le même ordre une seconde fois à l’endroit du deuxième groupe en disant :

« Que vienne l’autre groupe, ceux qui n’ont pas encore célébré la Salât. »


Ceci indique bien que la participation à la prière collective est une obligation individuelle [fardh ’ayn] puisque son accomplissement par le premier groupe [tâ-îfa] n’en a dispensé le second.
 

 

 

 

 

 […]

 

  [Page 2/3]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/2/Et-lorsque-tu--Muhammad--te-trouves-parmi-eux.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/2/Et-lorsque-tu--Muhammad--te-trouves-parmi-eux.pdf

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Partager cet article

commentaires

L’imam Ahmad ibn Habal -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Les gens ont plus lanterne besoin de la science que de boire et de manger, car il suffit à l’homme de boire et de manger une ou deux fois par jour alors qu’il a besoin de la science autant qu’il a besoin de respirer. »  [Source : Madarij assalikin, tome 2, page 470]

Rechercher