Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 20:40

« Al-Mouwatta »

De l’imam Malik 


al-Mouwatta 

 

- Le plus célèbre ouvrage composé par l'Imâm de Médine, c'est Al-Mouwatta. Il s'agit d'un ouvrage compilant des éléments de la Sounna purifiée, ainsi que certaines opinions juridiques émises par les nobles compagnons, les Successeurs et autres savants parmi les pieux prédécesseurs.


Mâlik rédigea cet ouvrage pendant plus de dix ans et ne cessa de le mettre à jour et de l'enrichir pendant près de quarante ans. Hârûn Ar-Rashîd lui proposa de l'accrocher à la Ka'ba, à la Mecque Honorée, pour témoigner de ses vertus et pousser les gens à s'y conformer. Mais l'Imâm Mâlik déclina cette offre et justifia son refus en ces termes : "Ô Emir des Croyants, quant à accrocher Al-Muwattâ' à la Ka'ba, [je ne le souhaite pas], car les compagnons du Messager de Dieu - paix et bénédictions de Dieu sur lui - divergèrent dans les jugements dérivés et se dispèrent dans les pays, et chacun estime avoir raison." "Ô Emir des Croyants, la divergence entre les savants est une miséricorde de Dieu envers cette communauté", dit-il.

 

Il est le livre le plus authentique a son époque après le Coran comme disait ach-Châfi'i (que Dieu lui fasse miséricorde) : « L'ouvrage le plus authentique après le Livre de Dieu est le Mouwatta de Mâlik ».

 

Il s'agit d'un ouvrage de Fiqh où l'Imâm Mâlik souhaita exposer les opinions qui relèvent du consensus dans la jurisprudence médinoise, s'appuyant sur des preuves issues de la Sounna considérée et appliquée à Médine. C'est dans cette perspective qu'il déclina les questions juridiques.

 

Quant a ses chaînes de transmissions, il y en a certaines qui font partie de ce qu'on appelle "La chaîne dorée", comme c'est le cas par exemple pour la chaîne qui se compose de "Malik, selon Nâfi', selon Ibn 'Omar (que Dieu agrée le père et le fils).

 

A noter encore que Al-Mouwatta ne contient pas que des Hadith dont la chaîne de transmission est continue. Il contient aussi des "Marâssil" (c'est à dire des Traditions où il y a une rupture de la chaîne de transmission au niveau du "Sahabi" (Compagnon)). En effet, l'Imam Malik prend en compte les "Marâssil", bien que les savants du Hadith recensent ce genre de narrations comme "Dhaif" (faible). Cela dit, l'Imam Ibn Abd Al Barr (que Dieu lui fasse miséricorde) -le grand Hâfidh (mémorisateur de Hadiths) de l'Andalousie-, qui était le Cheikh d'Ibn Hazm rahimahoull-Lahu ta`ala et qu'on surnommait le "Boukhâri" de Al Andalous, dans son excellent ouvrage "At-tamhid" (qui est un Charh d'Al Muwatta) a étudié tous les "Marâssil" qu'il contient et a réussi à les remonter jusqu'au Prophète Mouhammad (paix et bénédiction de Dieu sur lui), à l'exception de deux ou trois.

 

"Al Mouwatta" contient aussi des Hadiths avec des ruptures ailleurs dans la chaîne de transmission. A côté de cela, on peut également y trouver les dires des compagnons (رضي الله عنهم  ), des Tâbi'ine (la génération suivante) - la pratique des gens de Médine à l'époque constitue une source de législation importante chez l'Imam Malik- , ainsi que des avis juridiques.

 

 

Extrait du livre :

 

 

[…]

 15 - Le Coran 

 

Chapitre I : De l'obligation de faire les ablutions avant de toucher le Coran.

 

(468) 1 - Abdallah Ibn Abi Bakr Ibn Hazm a rapporté que dans la lettre envoyée par l'Envoyé d'Allah (salallahou alayhi wa salam) r (Sur lui la grâce et la paix d'Allah) à Amr Ibn Hazm, il lui dit: «Défense de toucher le Coran, si l'on n'est pas en état de pureté rituelle».

Malek a dit: «un homme qui n'est pas en état de pureté rituelle ne doit pas porter le Coran par le nœud, ni le poser sur un coussin, et si cela était permis, on l'aurait porté dans un sac. Cela n'a pas été interdit pour le fait qu'un homme puisse avoir en main quelque chose qui souille le Coran, mais à cause de son impureté rituelle, par respect du Coran et pour sa vénération».

 

Malek a dit aussi: «Ce verset: «seuls ceux qui sont purs peuvent le toucher» (Coran LVI, 79) est de mieux ce que j'ai entendu à ce sujet, et est de la même valeur que les versets qu'on trouve dans la Sourate«Abassa» quand Allah Le Béni et le Très-Haut dit: «Non, non! vraiment ceci est un Rappel * Quiconque le veut s'en souviendra * II est contenu dans des feuilles vénérées * élevées et purifiées * entre les mains des scribes * nobles et purs» (Coran LXXX, 11-16).

 

 […]

 

 

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Al-Mouwatta.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Al-Mouwatta.pdf )

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Dieu ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

 

Partager cet article

commentaires

abdouraman 04/11/2016 20:29

Que ce que l'islam

mouctar 31/10/2016 22:31

Pele

Alioune Badara Ndiaye 17/09/2016 15:57

nn

Yacouba Mohamed 03/09/2016 15:27

J'aime ce document

Isiaka 09/07/2016 03:12

j'aime ce livre

L’imam Ahmad ibn Habal -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Les gens ont plus lanterne besoin de la science que de boire et de manger, car il suffit à l’homme de boire et de manger une ou deux fois par jour alors qu’il a besoin de la science autant qu’il a besoin de respirer. »  [Source : Madarij assalikin, tome 2, page 470]

Rechercher