Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 17:14

J'ai partagé la prière en deux parties..

Par l’Imâm an-Nawawî

J-ai-partage-la-priere-en-deux-parties-.jpg

Extrait du livre :

 

Le Hadîth :

 

 

Abû Hurayrah -qu’Allâh l’agrée- rapporte que le Prophète Muhammad -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit :

 

« Allâh (qu'Il soit glorifié et exalté) a dit : « J'ai partagé la prière en deux parties, entre Moi et Mon serviteur, et à Mon serviteur ce qu'il demandera. »

 

Si le serviteur dit : « Louange au Seigneur des mondes », Allâh (qu'Il soit glorifié et exalté) répondra : « Mon serviteur m'a loué. ».

 

Et lorsqu'il dit : « Ar Rahmân Ir Rahîm », Allâh lui répondra : « Mon serviteur Me fait des éloges. ».

 

Et lorsque le serviteur ajoute : « Le Souverain du Jour de la Rétribution », Allâh lui répondra : « Mon serviteur M'a glorifié » (et dans une autre version : « Mon serviteur a placé sa confiance en Moi »).

 

Et lorsque le serviteur ajoute : « C'est Toi que nous adorons et c'est en Toi que nous plaçons notre confiance », Allâh lui répondra : « Ceci est entre Moi et Mon serviteur, et Mon serviteur aura ce qu'il demandera ».

 

Et lorsque le serviteur ajoute : « Dirige-nous dans le droit chemin, le chemin de ceux que Tu as comblé de faveurs, et non pas celui de ceux qui ont encouru Ta colère, ni celui des égarés », Allâh lui répondra : « Ceci est à Mon serviteur, et Mon serviteur aura ce qu'il demandera. ». »

 

[Source : Hadîth Qudsî rapporté authentiquement par l’Imâm Muslim dans son Sahîh ainsi que par l'Imâm Mâlik Ibn Anas dans son Muwattâ’, l’Imâm At-Tirmidhî et l’Imâm Abû Dâwud dans leurs Sunân, selon d'autres variantes.]

 

Le commentaire du Hadîth :

 

 

An-Nawawî -qu’Allah lui fasse Miséricorde- dit :

 

« la prière a été partagée en deux parties, entre Moi et Mon serviteur » :

 

« C'est-à-dire que sa prière sera incomplète, comme l'ont soutenu Al Khalîl Ibn Ahmad, Al Asmâ'î, Abû Hâtim As Sijistânî, Al Harawî et d'autres -qu’Allâh leur fasse Miséricorde-.

 

Quant à la mère du Qur’ân, il s'agit de l'appellation de la Fâtiha, car c'est elle qui inaugure le Qur°ân. On dit aussi de Makkah qu'elle est la Mère des Cités car c'est elle qui est leur origine.

 

 […]

 

  [Page 2/3]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/1/J-ai-partage-la-priere-en-deux-parties-.docx )

 

Forma pdf :

 

Bismill-Lahi

 

(   http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/1/J-ai-partage-la-priere-en-deux-parties-.pdf )

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Dieu ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Partager cet article

commentaires

L’imam Ahmad ibn Habal -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Les gens ont plus lanterne besoin de la science que de boire et de manger, car il suffit à l’homme de boire et de manger une ou deux fois par jour alors qu’il a besoin de la science autant qu’il a besoin de respirer. »  [Source : Madarij assalikin, tome 2, page 470]

Rechercher