Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 22:01

Kitâb Al-Fawa'id 

Par l’imâm Ibn Al-Qayyim Al-Jawziya

 

 Kitab-Al-Fawa-id.jpg

Extrait du livre :

 

[…]

 

 

 

Un être raisonnable ne peut s’attacher à la vie d’ici bas

 

Lorsque tu vois que les âmes vaines, vides de toute volonté et désir de satisfaire Allah, s’attachent à ce bas monde et que le bas monde s’attache à elles, alors abandonnent les à leur sort car c’est tout ce qu’elles méritent, corrompues qu’elles sont .Ne les envient pas pour cela, car les biens de ce bas monde sont éphémères et se dissipent rapidement. Les âmes y restent donc attachées bien que le bas monde se détache d’elles, ce qui est une torture aussi douloureuse que l’attache est fort. Seuls restent les désirs et la volonté de profiter du monde matériel, bien que l’âme sache pertinemment qu’elle est dans l’impossibilité d’assouvir ses désirs et plaisirs.

Si les êtres raisonnables se figuraient la douleur et la détresse que cela pouvait engendrer, ils s’empresseraient de couper ces attaches comme ils le feraient pour des substances néfastes pour le corps humain. Malgré tout, tout être humain doit faire face à ces épreuves, même si son cœur et sa volonté sont liés à l’objectif  ultime la satisfaction d’Allah. Et c’est d’Allah que nous implorons l’aide.

 

 

Le don et la privation

 

La droiture, la miséricorde, et toutes leurs implications que sont la grâce et les bienfaits, découlent de l’attribut divin de don. Quant à l’égarement, le châtiment et ce qu’ils impliquent, ils découlent de l’attribut divin de privation. Les créatures d’Allah évoluent donc au gré de Ses dons et de Ses privations, qui ne se produisent que par sagesse infinie, pouvoir illimité, et louange absolue. Et il n’y a de divinité en droit d’être adoré qu’Allah.

 

 

Les méfaits du mensonge

 

Prends garde à ne jamais mentir, car le mensonge corrompt la vision que tu as des choses, de même qu’il corrompt les informations que tu transmets et enseignes aux gens. En effet, le menteur fait croire à l’existence de l’inexistant et vice versa. Il fait croire que le vrai est faux, que le faux est vrai, que le bien est mal et que le mal est bien. Le menteur corrompt donc sa propre vision des choses ainsi que ses connaissances, ce qui est une punition consécutive à ses mensonges. Non content de cela, le menteur fait s’imaginer des choses à ceux qui en sont dupes et se laissent impressionner, en corrompant la conception qu’ils ont des choses et leurs connaissances .L’âme du menteur se détourne de la réalité existante pour tendre vers le néant, préférant le faux. Si sa capacité à concevoir les choses et ses connaissances qui sont le fondement de tout acte volontaire se corrompent, ses actes seront tout aussi corrompus, et le mensonge se transmettra à ses œuvres et se manifestera par leur biais, de la même façon qu’il se manifeste par la langue. Le menteur ne tire donc profit ni de sa langue ni de ses actes.


C’est pour cette raison que le mensonge est le fondement de la perversion comme l’a dit le prophète sallallahu ‘alayhi wa sallam : « Le mensonge mène à la perversion, et la perversion mène à l’enfer. ». La première chose à laquelle se transmet le mensonge est la langue qu’il corrompt. Puis le mensonge se transmet aux membres et corrompt leurs actes comme il a corrompu les propos de la langue. Le mensonge se diffuse ainsi de manière globale dans les propos, les actes et les attitudes. La corruption s’enracine alors, menant le menteur à sa perdition, à moins qu’Allah ta’ala ne le sauve par le remède de la véracité qui éradiquera ce mal à la racine.

C’est pour cela que le fondement de tous les actes du cœur est la véracité. Quant à leurs opposés que sont l’ostentation, la prétention, l’arrogance, la fierté, la gloriole, la vanité, l’orgueil, l’impuissance, la paresse, la lâcheté, la bassesse et autres vils caractères, ils sont tous issus du mensonge. Ainsi, tout acte de bien qu’il soit apparent ou caché est motivé par la véracité. Parallèlement, toute mauvaise action qu’elle soit apparente ou cachée est motivée par le mensonge.


Allah ta’ala punit le menteur en l’empêchant de parvenir à protéger ses intérêts et d’atteindre ce qui lui est bénéfique. Il récompense les véridiques en les aidant à réaliser leurs intérêts dans ce bas monde et dans l’au delà. Les intérêts de la vie d’ici bas et de l’au delà ne se réalisent jamais aussi bien que par la véracité. Quant aux dégâts et dommages des deux mondes, ils ne se produisent jamais mieux que par le biais du mensonge. Allah ta’ala dit :


« O vous les croyants ! Craigniez Allah et soyez avec les véridiques » 

(Sourate At Tawbah verset 119)

 

« Allah dira : Voilà le jour ou leur véracité va profiter aux véridiques » 

(Sourate Al Mâ’idah verset 119)


« Puis, quand l’affaire fut décidée, il aurait mieux valu pour eux de se montrer véridiques vis à vis d’Allah » 

(Sourate Muhammad verset 21)


« Et parmi les bédouins, certains sont venus demander d’être dispensés (du combat). Et ceux qui ont menti à Allah et à Son messager sont restés chez eux. Un châtiment douloureux affligera les mécréants parmi eux. » 

(Sourate At Tawbah verset 216)

 

 

 [Page 47/125]

 

 […]

 

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Suite-1/Kitab-Al-Fawa-id.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Suite-1/Kitab-Al-Fawa-id.pdf )

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Dieu ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Partager cet article

commentaires

L’imam Ahmad ibn Habal -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Les gens ont plus lanterne besoin de la science que de boire et de manger, car il suffit à l’homme de boire et de manger une ou deux fois par jour alors qu’il a besoin de la science autant qu’il a besoin de respirer. »  [Source : Madarij assalikin, tome 2, page 470]

Rechercher