Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 18:17

L’histoire du Prophète Ilyâs

Par l’Imâm Ibn Kathîr

L-histoire-du-Prophete-Ilyas.jpg 

 

Extrait du livre :

 

 Et Il a dit -Ta‘âlâ- :

 

« Ilyâs fut également l'un de Nos messagers. C'est lui qui a dit à son peuple : « Ne craignez-vous pas Allâh ? Allez-vous adorer Ba'l en délaissant Le Meilleur des créateurs, Allâh, votre Seigneur et Celui de vos ancêtres ? » Mais ils le traitèrent d'imposteur. Et ils auront à répondre de ce péché devant leur Seigneur, à l'exception de Nos serviteurs élus. Et Nous perpétuâmes son souvenir auprès des générations ultérieures. Que Le Salut soit donc sur la famille d'Ilyâs ! C'est ainsi que Nous récompensons les hommes de bien, car Ilyâs fait partie de Nos fidèles serviteurs. »

[Sourate 37, verset 123 à 132].

 

Ilyâs fut envoyé aux gens de Ba'labak, à l'ouest de Damas. Il les appela à l'adoration d'Allâh -Ta‘âlâ- et à l'abandon de l'adoration de l'idole qu'ils appelaient Ba'l.

 

Il a aussi été rapporté qu'il s'agissait en réalité d'une femme qui se prénommait Ba'l, mais la première version est la plus juste.

 

 […]

 

  [Page 2/3]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/0/L-histoire-du-Prophete-Ilyas.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/0/L-histoire-du-Prophete-Ilyas.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Partager cet article

Published by Mûslim - dans Biographie
commenter cet article

commentaires

L’imam Ahmad ibn Habal -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Les gens ont plus lanterne besoin de la science que de boire et de manger, car il suffit à l’homme de boire et de manger une ou deux fois par jour alors qu’il a besoin de la science autant qu’il a besoin de respirer. »  [Source : Madarij assalikin, tome 2, page 470]

Rechercher