Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 23:45

L’interprétation de la Sourate ''Al-Fatiha'' 

Par l’imâm Muhammad Ibn ‘Abd Al-Wahhâb

 

 L-interpretation-de-la-sourate---Al-Fatiha--.jpg

 

Extrait du livre :

[…]

 

La Fâtiha est composée de sept versets : la moitié pour Allah et l’autre moitié pour le serviteur. Le début de cette sourate est :

 

« La louange est à Allah, le Seigneur des mondes.»

 

*      Sache que la louange signifie : le compliment fait par la langue envers une faveur faite par choix.

 

Lorsque nous disons « la glorification de la langue » c’est pour exclure les actes car les actes sont du domaine de la gratitude.

 

Lorsque nous disons « envers une faveur faite par choix » c'est-à-dire la faveur qu’une personne fait volontairement. Par contre, la faveur pour laquelle elle n’a en rien contribué, comme la beauté ou autre, son éloge porte alors le nom de félicitation et non de louange.

La différence entre la louange et le remerciement est que : la louange englobe la facilitation et la glorification d’une personne en évoquant ses mérites, que cela soit à cause d’une bienfaisance envers celui qui loue ou non. Alors que le remerciement ne se fait qu’envers la gentillesse de celui qu’on remercie.

 

De ce faite, la louange est plus large que le remerciement, car cela se fait tant envers les mérites que les bienfaisances. Allah est loué pour Ses Noms les plus beaux ainsi que pour ce qu’Il a créé à la fin et au commencement.

 

Ce pourquoi Allah dit :

 

« Louange à Allah qui ne s’est pas donné de fils »

Sourate 17 verset 111

 

Et :

 

« Louange à Allah qui créa les cieux et la terre»

Sourate 6 verset 1

 

Et autres versets…

 

Quant au remerciement, il ne se fait qu’envers une faveur, c’est donc plus spécifique que la louange sous cet aspect, mais il peut être fait du cœur, de la langue ou de la main, ce pourquoi Allah a dit :

 

« Ô famille de Dâoûd, oeuvrez par gratitude ! »

Sourate 34 verset 13

 

La louange, elle, ne se fait que du cœur et de la langue ; donc sous cet aspect c’est le remerciement qui est plus large que la louange : le remerciement est plus vaste dans ses formes alors que la louange est plus vaste dans ses causes.

 

La raison pour laquelle « La louange » fut définie par « la », c’est pour dire que toute forme de louange n’est que pour Allah et personne d’autre. Ce n’est pas difficile à concevoir pour ce qui concerne la création de l’homme, de l’audition et de la vue, du ciel et de la terre, ainsi que la subsistance ; il est évident que seul Allah peur être loué pour cela. Mais pour ce qui des choses pour lesquels on loue une créature, comme lorsqu’on fait l’éloge des pieux, des prophètes et des messagers, ou d’un bienfaiteur, surtout lorsque c’est envers toi qu’il est bon, eh bien tout cela revient à Allah dans le sens où c’est Lui qui a créé cette personne, et c’est Lui qui a accordé à cette personne ce bien qu’il t’a fait, qui a augmenté son amour envers lui, et d’autres grâces encore sans lesquels cette personne n’aurait jamais pu être louée pour ce qu’elle a fait. De ce faite, la louange ne revient qu’à Allah uniquement.

 

« À Allah, Seigneur des mondes.» Allah est le Nom de notre Seigneur, Le Très Haut et Sanctifié. Ce nom signifie : La divinité, Celui qu’on adore. Allah a dit :

 

« Il est Allah dans les cieux et sur la terre»

Sourate 6 verset 3

 

Cela veut dire « Il est Celui qui est adoré dans les cieux, et Celui qui est adoré sur terre. » :

 

« Il n’y a aucune créature dans les cieux et sur la terre qui ne se présentera pas devant Le Très Miséricordieux, en humble serviteur. »

Sourate 19 verset 93

 

« Le Seigneur» cela signifie : Le Roi qui dirige toute chose.

 

« ...des mondes» C’est un nom désignant toute chose autre qu’Allah. Tout ce qui est autre qu’Allah : un ange, un prophète, un démon ou autres : tous sont sous la seigneurie d’Allah, dominés et dirigés par Lui, dépendant de Lui. Tous se tournent vers Lui seul, Il n’a aucun associé dans cela : Il n’a besoin de rien et toute chose à besoin de Lui.

 

« Le Roi du jour du jugement.» Allah a donc mentionné dans la première sourate du Coran : Sa Divinité, Sa Seigneurie et Sa Royauté, comme Il le fit dans Sa dernière sourate :

 

« Dis : Je cherche refuge auprès du Seigneur des hommes, le Roi des hommes, le Dieu des hommes.»

Sourate 114, verset 1-3

Ce sont donc trois descriptions de notre Seigneur Très Haut et Sanctifié, qu’Il mentionna tous ensemble au même endroit du début du Coran, puis Il les mentionna au même endroit dans le dernier passage que tu entends du Coran.

 

 

 

 [Page 4/18]

 

 […]

 

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi

 

(   http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Suite-1/L-interpretation-de-la-Sourate---Al-Fatiha--.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Suite-1/L-interpretation-de-la-Sourate---Al-Fatiha--.pdf )

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Dieu ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Partager cet article

commentaires

L’imam Ahmad ibn Habal -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Les gens ont plus lanterne besoin de la science que de boire et de manger, car il suffit à l’homme de boire et de manger une ou deux fois par jour alors qu’il a besoin de la science autant qu’il a besoin de respirer. »  [Source : Madarij assalikin, tome 2, page 470]

Rechercher