Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 20:16

L'Islam [Al-Islam], la foi [Al-Imane], et l'excellence [Al-Ihsane]

Par l’imam Ibn Rajab al-Hanbalî 

 L-Islam--Al-Islam---la-foi--Al-Imane---et-l-excellence--Al-.jpg

Extrait du livre :

 

Le Hadîth :

 

D’après ‘Omar -qu’Allâh l’agrée- qui a dit : « Pendant que nous étions un jour assis chez le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam-, apparut soudain parmi nous une certaine personne portant des habits tout blancs, ayant des cheveux très noirs ; aucune trace d’un long voyage ne paraissait sur lui et aucun parmi nous ne le connaissait.

 

Il s’avança et s’assit près du Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam-. Il appuya ses genoux contre les siens, posa les paumes de ses deux mains sur ses deux cuisses et dit : « Ô Muhammad, informe-moi sur l’Islam ».

 

L’Islam, dit le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam-, c’est que tu témoignes qu’il est pas de dieu sinon Dieu et que Muhammad -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- est l’Envoyé de Dieu, que tu célèbres la prière, que tu donnes l’aumône [ Zakât ], que tu jeûnes le Ramadane et que tu fasses le pèlerinage de la Maison si tu en as la possibilité.

 

- L’étranger : « Tu as dit la vérité. »

 

Nous nous sommes alors étonnés de cette situation : « Il le questionne puis il l’approuve. »

 

- L’étranger : « Informe-moi sur la foi [Imâne]. »

 

La foi, dit-il -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam-, c’est que tu croies en Dieu, en Ses Anges, en Ses Livres, en Ses Envoyés, au Jour Dernier, et que tu croies dans le Décret [ Qadar ], qu’il s’agisse dans son bien ou de son mal.

 

- L’étranger : « Tu as dis la vérité, dit-il »

 

- L’étranger : « Informe-moi sur le bel-agir, ajouta-t-il. »

 

Que tu adores Dieu comme si tu Le voyais. Et si tu ne Le vois pas, Lui te voit.
Lui répondit le Prophète
-sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam-.

 

- L’étranger : « Informe-moi sur l’Heure [de la résurrection]. »

 

Celui qui est interrogé n’en sait pas plus sur elle que celui qui l’interroge, lui répondit-il -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam-.

 

- L’étranger : « Informe-moi sur ses signes précurseurs. »

 

Quand la femme donnera naissance à sa propre maîtresse, et quand tu verras les va-nu-pieds, les déguenillés et les gueux, gardiens de bêtes, rivaliser dans l’élévation des constructions.

Puis l’homme s’en alla. Je restais un bon bout de temps sans rien demander sur cette affaire, puis l’Envoyé de Dieu -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- me dit : « Sais-tu qui est venu m’interroger ? »

 

- Dieu et Son Envoyé le savent mieux que moi, lui dis-je.

 

« C’est l’Ange Gabriel. Il est venu vous apprendre votre religion. » » [Rapporté par Mouslim, Tirmidhi et d’autres..]

 

 

L'explication du Hadîth :

 

Ibn Rajab Al-Hanbalî -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- décrit ce hadith comme étant « de la plus grande importante : {‘azim al-sha`n jiddan} » parce qu'il explique l'intégralité de la religion. C'est pourquoi, le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit à la fin du hadith, « C'était Jibril. Il est venu pour vous apprendre votre religion. » Le hadith explique que la religion est composée de trois éléments :

 

1) Islam.

 

2) Iman (foi).

 

3) Ihsan (excellence).

 

 

 […]

 

  [Page 2/11]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Suite-1/L-Islam--Al-Islam---la-foi--Al-Imane---et-l-excellence--Al.docx )

 

Forma pdf :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Suite-1/L-Islam--Al-Islam---la-foi--Al-Imane---et-l-excellence--Al-.pdf )

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Dieu ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Partager cet article

commentaires

L’imam Ahmad ibn Habal -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Les gens ont plus lanterne besoin de la science que de boire et de manger, car il suffit à l’homme de boire et de manger une ou deux fois par jour alors qu’il a besoin de la science autant qu’il a besoin de respirer. »  [Source : Madarij assalikin, tome 2, page 470]

Rechercher