Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 17:20

Les bases de l’adoration

Par l’Imâm Ibn Al-Qayyîm Jawziyyah

Les-bases-de-l-adoration.jpg

 

Extrait du livre :

 

 

Sommaire

 

 

I - Introduction___________________________3

II- L'adoration du cœur____________________3

III- Les actes du cœur qui sont illicites et blâmables par Allah__________________________________5 

IV- L'adoration de la langue (verbale)_________6

V- Les actes d'adoration des cinq sens_________7

 


I - Introduction


L'adoration d'Allah est fondée sur quinze bases. Celui qui arrive à appliquer les quinze peut dire que son adoration envers Allah est complète. Il faut savoir que chez l'homme l'adoration d'Allah devrait être faite par: le cœur, la langue et les différents autres membres du corps (les yeux, les oreilles, les mains, les pieds, le nez (les 5 sens) la bouche (le goût)... Et pour chacun de ces membres il y a une adoration qui lui est propre.

Par ailleurs, il y a aussi cinq types d'adoration: les actes d'adoration obligatoires, les actes d'adoration recommandés (surérogatoires), les actes illicites, les actes détestés, les actes permis. Et tous ces actes concernent le cœur, la langue et les cinq sens.

 

 

 

 

 

 […]

 

  [Page 2/10]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/3/Les-bases-de-l-adoration.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/3/Les-bases-de-l-adoration.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Partager cet article

commentaires

L’imam Ahmad ibn Habal -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Les gens ont plus lanterne besoin de la science que de boire et de manger, car il suffit à l’homme de boire et de manger une ou deux fois par jour alors qu’il a besoin de la science autant qu’il a besoin de respirer. »  [Source : Madarij assalikin, tome 2, page 470]

Rechercher