Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 18:11

Les ruses du diable [Shaytân] envers les fils de Adam 

Par l’Imâm Ibn Qayyîm Al-Jawziyya

Les-ruses-de-Shaytan-envers-les-fils-de-Adam.jpg 

 

Extrait du livre :

 

1er Piège : La mécréance, l'infidélité, l'association et prendre Allâh et Son Messager Mohammad  (Salla Allahou 'Aleyhi wa Sallam) pour ennemi

 

En premier lieu, si le diable réussit à piéger l'homme dans ce péché blâmable il se tranquillise et se calme à ce moment et cesse de fournir tout effort de détournement.

 

Si le diable réussit ceci, il fait de cette personne piégée un soldat dans son armée et un adjoint pour être responsable sur ses semblables, alors cette personne devient une publicité pour Iblis (le diable).

 

Mais si cette personne est destinée à choisir l'Islam elle évitera le piège.

 

Dans le cas où le diable n'a pas réussi son coup, il persiste et ne désespère pas, il essaye d'entraîner cette personne vers le second piège.

 

 

2ème Piège : L'innovation [Al-Bid‘â]

 

La Bid‘â est préférable au diable que la perversité et le reste des actes de désobéissance, car le mal qu'elle peut engendrer risque de modifier la bonne ligne de la religion.

 

Le mal de la Bid‘â est un mal à double effet, l'innovateur se charge de péchés et en même temps il modifie la religion.

 

 

 […]

 

  [Page 2/5]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/0/Les-ruses-de-Shaytan-envers-les-fils-de-Adam.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/0/Les-ruses-de-Shaytan-envers-les-fils-de-Adam.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Partager cet article

commentaires

L’imam Ahmad ibn Habal -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Les gens ont plus lanterne besoin de la science que de boire et de manger, car il suffit à l’homme de boire et de manger une ou deux fois par jour alors qu’il a besoin de la science autant qu’il a besoin de respirer. »  [Source : Madarij assalikin, tome 2, page 470]

Rechercher