Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 19:01

Tafsir de la sourate 2 Baqarah (la vache) 

Par l’imâm Ibn Kathir

Tafsir-de-la-sourate-Al-Baqara.jpg

Extrait du livre :

1. 'Alif, Lâm, Mîm.

Alîf lâm mîm : Les exégètes divergent au sujet des lettres se trouvant au début des sourates. Selon certains, Dieu s’est réservé l’exclusivité de la connaissance de ces lettres : ainsi ils n’en ont pas fait l’exégèse (par exemple al-Qurtuby, dans son Exégèse). D’autres en donnent des interprétations différentes. Donc, ces lettres sont les noms des sourates (c’est l’avis de la majorité – Az Zamakhchary) ; elles sont le début du nom et des attributs de Dieu : le alîf est la clef du nom Allah (Dieu), le lâm est la clef de Latîf (le Subtil), le mîm est la clef de Majîd (le Glorieux). En outre, ces lettres sont une démonstration du caractère inimitable du Coran : les créés sont incapables d’en faire de même (al-Mubrad, al-Farâ’, az Zamakhchary, Ibn Taymiya, Abu al-Hajjâj.)

Az Zamakhchary voit en elles un défi, ainsi qu’une réprimande (à l’adresse des dénégateurs). Il constate aussi qu’elles sont en nombres déterminés : une seule lettre (çâd), deux lettres (hâ mîm), trois lettres (alîf lâm mîm), quatre lettres (alîf lâm mîm çâd), cinq lettres (kâf hâ yâ ‘ayn çâd) et pas plus, parce que les modes de la langue arabe se construisent ainsi.

Ce premier verset se lit d'une manière discontinue, chaque lettre a part. Les exégètes ont donne des interprétations diverses du sens des lettres citées au début des versets. Ils sont pour la plupart d'accord sur le fait que Dieu est le seul à en connaître la signification exacte. Certains les ont expliquées, mais ils ne sont pas tombés d`accord quant a leur signification et a leurs objectif. Pour certains, il s'agit de lettres destinées attirer l'attention, telles que "0 toi. Pour d'autres, est plus logique de croire que ce Coran révèle en langue arabe, celle Même du peuple auquel il a été révèle, est en soi un miracle. Dieu les a ainsi défient d'engendrer une seule sourate à son exemple, eux qui sont les maîtres d’éloquence, de l'élocution et de la rhétorique. Puisque les exégètes ne se sont pas accordés sur la véritable signification de ces lettres, vaut mieux dire: Dieu sait mieux que tout autre ce qu'il veut.

 

 

 […]

 

  [Page 2/138]

 

Format word (doc.) :

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/1/Tafsir-de-la-sourate-Al-Baqara.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/1/Tafsir-de-la-sourate-Al-Baqara.pdf )

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Dieu ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Partager cet article

commentaires

Hocine 16/08/2016 22:18

Salam alaykoum,
Il y a une énorme erreur à la page 2 (format word) : Ils croient en Dieu, à ses singes au lieu de Ils croient en Dieu, à ses anges.

sogoba boureima 05/06/2016 17:15

le tafsir du coran en arabe me fachilit merçi.

Amine 20/11/2015 04:24

Salam Alekoum, cette personne a raison. Le verset devrait être le suivant:
(Et rappelez-vous) lorsque Moïse dit à son peuple: «Certes Allah vous ordonne d’immoler une vache»(21). Ils dirent: «Nous prends-tu en moquerie?» «Qu’Allah me garde d’être du nombre des ignorants» dit-il
Et Dieu sait mieux.

DouxSoeurs 20/06/2015 13:14

Salam 'aleykoum wa rahmatulahi wa barakatuh, je voulais vous prévenir d'une erreur d'inattention ( je pense) , sur la traduction du verset 67 de sourate Baqarah
Wa Allahu Ta3ala A3lam

L’imam Ahmad ibn Habal -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Les gens ont plus lanterne besoin de la science que de boire et de manger, car il suffit à l’homme de boire et de manger une ou deux fois par jour alors qu’il a besoin de la science autant qu’il a besoin de respirer. »  [Source : Madarij assalikin, tome 2, page 470]

Rechercher