Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 20:58

Lettre au disciple 

Par l’imâm Abu Hamid al Ghazalli

 Lettre-au-disciple.jpg

 

Extrait du livre :

[…]

 

 

 

Mon fils ! Connaissance sans pratique est folie! Pratique sans connaissance, inutilité. Sache que si la science ne téloigne pas aujourdhui des choses défendues et ne tinvite pas à la soumission, elle ne te gardera pas davantage demain du feu de l’Enfer. Ne mets pas en pratique tes connaissances aujourdhui et tu diras demain au jour de la Résurrection, si tu nes pas parvenu à rattraper les jours passés:

 

Laisse-nous retourner sur terre. Nous y ferons le bien

(Coran, XXXII, 12).

 

On te dira: Imcile, mais tu en viens !

 

Mon fils ! Affermiston esprit, déroute ton âme et mortifie ton corps, car latombe est la demeure et lepeuple des cimetières tattend. Garde-toi bien darriver chez eux sans viatique. ABakr as- Siddîq -qu’Allah l’agrée- dit: Les corps sont une cage ou untable: Demande-toi ce quest le tien. Si tu es du nombre des oiseaux célestes, quand tu entendras battre le tambour qui te rappellera à ton Seigneur, tu tenvoleras à tire dailes jusquau plus haut degré du Paradis; comme le Prophète -salla Allahou ‘alayhi wa salam- a dit: Le trône du Clément a tremblé à la mort de Sa d bin Muadd”.

 

Par contre, malheur à toi, si tu es du nombre des bestiaux, suivant la parole du Tout-Puissant:

 

Ceux-là sont comme des bêtes.

(Coran, VII, 178)

 

Que dis-je :

ils sont plus égarés encore

(Coran, VII, 178)

 

Ne crois donc pas être en sûreté lors de tonpassage du fond de la maison terrestre au fond de l’ame du Feu. — On raconte quAl-Hasan al-Basrî -qu’Allah lui fasse Miséricorde- a demandé un jour un verre deau frche; lorsquil eut saisi le verre, il perdit connaissance et le verre tomba. Ranimé, on lui dit: Quas-tu ô ASaîd?” Il répondit: “Je me suis rappelé le désir des habitants de lEnfer lorsquils crient à ceux du Paradis:

 

Répandez sur nous un peu deau, ou un peude vos joies célestes!

(Coran, VII, 50)

 

Mon fils ! S’il te suffisait davoir la science abstraite, sans les œuvres, la voix divine irait crier en vain: Y a-t-il quelquun qui appelle, qui implore, qui se repent ?On raconte quun groupe de Compagnons du Prophète-salla Allahou ‘alayhi wa salam- cita le nom dAbdallah Bin Omar devant le Prophète, qui dit ? Ce serait un excellent homme s’il priait la nuit. Il dit aussi à lun de ses Compagnons: Ami, ne dors pas trop la nuit, car celui qui dort trop la nuit se retrouve démuni le jourde la Résurrection !

 

Mon fils ! cite le Coran, la nuit. Cest là une œuvre pie” : cest une injonction. —

 

A l’aurore, ilsétaient déjà en prière, ils demandaient pardon

(Coran, XVII, 81.)

 

C’est une action de grâces.

 

Etceux qui implorent le pardon dAllahu taâlâ au lever de l’aurore

(Coran, LI, 18.)

 

 

 

 

 

 [Page 6/17]

 

 […]

 

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Suite-1/Lettre-au-disciple.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Suite-1/Lettre-au-disciple.pdf )

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Dieu ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Partager cet article

commentaires

L’imam Ahmad ibn Habal -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Les gens ont plus lanterne besoin de la science que de boire et de manger, car il suffit à l’homme de boire et de manger une ou deux fois par jour alors qu’il a besoin de la science autant qu’il a besoin de respirer. »  [Source : Madarij assalikin, tome 2, page 470]

Rechercher