Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 22:05

L'histoire de l'apostasie 

Par l’imâm Mohamed Ibn ‘Abd Al Wahhab

 

 L-histoire-de-l-apostasie.jpg

Extrait du livre :

 

[…]

 

La deuxième preuve : Une autre histoire qui s’est passée à l’époque des califes bien guidés qui est que: certains rescapés des Banî Hanîfa lorsqu’ils revinrent à l’Islam et rompirent avec Moussaylima et confessèrent son mensonge ; la gravité de leur péché pesant lourd sur leurs consciences, alors ils sont partis avec leurs familles pour se rendre aux frontières, en vue de faire le Jihad dans le sentier d’Allah afin de peut être effacer cette apostasie, selon la parole d’Allah:

 

« sauf celui qui se repent, croit et accomplit une bonne œuvre; ceux-là Allah changera leurs mauvaises actions en bonnes, et Allah est Pardonneur et Miséricordieux »

[Sourate 25 verset 70]

 

« Et je suis Grand Pardonneur à celui qui se repent, croit, fait bonne œuvre, puis se met sur le bon chemin »

[Sourate 20 verset 82]

 

Ils arrivèrent alors à Koûfa, il y avait là un endroit bien connu où se trouvait une mosquée appelée « la mosquée des Banî Hanîfa ». C’est alors que certains musulmans passèrent à coté de leur mosquée entre la prière d’al Maghreb et d’Al ‘Ichâ’ ; et ils entendirent quelqu’un d’entre eux tenir des propos qui voulaient dire « Moussaylima avait raison ».

 

Et il y avait beaucoup de monde dans l’assemblée, seulement : ceux qui n’avaient rien dit n’avaient pas non plus réfuté celui qui parlait. Alors [les musulmans] rapportèrent l’affaire à Ibn Mas‘oûd ; ce dernier réunis les compagnons qui étaient avec lui qu’Allah les agrée, et il les consulta : est-ce qu’on les tue directement, même s’ils se rétractent ? Ou bien est-ce qu’on les appelle à se repentir ? Certains furent d’avis de les tuer immédiatement sans les appeler au repentir et d’autres furent d’avis de les appeler à se repentir. Alors, on appela certains au repentir tandis que d’autres furent immédiatement exécutés ; comme leur maître Ibn Nawâha.

 

Observe donc, qu’Allah te fasse miséricorde; malgré qu’ils ont montré des pratiques pieuses et laborieuses, et se sont désavoués de la mécréance, et sont revenus à l’Islam, et n’ont montré aucun propos de mécréance sauf une seule parole qu’ils ont dit en secret dans laquelle ils ont vanté Moussaylima, mais que certains musulmans ont entendu: malgré tout ça pas un ne s’est retenu de tous les juger mécréants: que ce soit celui qui a parlé ou celui qui était là mais n’a rien dit pour contredire. C’est juste que les savants ont divergé: doit-on les appeler au repentir ou non? Et ce récit se trouve dans l’authentique d’Al Boukhârî.

 

Où se situe cette histoire par rapport à ces prétendus savants et qui disent que les bédouins n’ont pas le moindre rite islamique en eux, sauf de dire "il n'y a de vrai dieu qu’Allah" et qui malgré ça les jugent musulman?

 

Où se situe leur prétention par rapport à l’unanimité des compagnons sur celui qui a tenu ces propos ainsi que ceux qui y ont assisté sans le blâmer? Comme ces deux partis sont loin l’un de l’autre!

 

Seigneur, nous nous réfugions auprès de Toi d'être de ceux sur qui Tu as dit

 

« Puis quand le feu a illuminé tout à l'entour, Allah a fait disparaître leur lumière et les a abandonné dans les ténèbres où ils ne voient plus rien. »

[Sourate 2 verset 17]

 

Ni de ceux sur qui Tu as dit :

 

« Les pires des bêtes auprès d’Allah, sont, (en vérité,) les sourds-muets qui ne raisonnent pas. »

[Sourate 8 verset 22]

 

La troisième preuve: ce qui se passa à l’époque des califes biens guidés. C’est l’histoire des compagnons de ‘Ali lorsqu’ils se mirent à croire en la divinité de ‘Alî –qui cela dit en passant, est exactement la même croyance qu’ont les gens aujourd’hui envers les pires mécréants et pervers parmi les hommes- ‘Ali les appela à se rétracter mais ils refusèrent. Alors il fit creuser des fosses qu’il emplit de bûches de bois qu’il fit enflammer; et il les y jeta alors qu’ils étaient vivants!

 

 

 

 [Page 5/10]

 

 […]

 

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Suite-1/L-histoire-de-l-apostasie.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Suite-1/L-histoire-de-l-apostasie.pdf )

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Dieu ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Partager cet article

commentaires

L’imam Ahmad ibn Habal -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Les gens ont plus lanterne besoin de la science que de boire et de manger, car il suffit à l’homme de boire et de manger une ou deux fois par jour alors qu’il a besoin de la science autant qu’il a besoin de respirer. »  [Source : Madarij assalikin, tome 2, page 470]

Rechercher