Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 18:48

Sur l’erreur de rechercher les biens de ce monde en s’adressant aux hommes en dehors d’Allâh

Par l’Imâm ‘Abd Al-Qadîr Al-Jîlânî

Sur-l-erreur-de-rechercher-les-biens-chez-les-hommes.jpg

 

Extrait du livre :

 

Voici un sermon, qui nous mettant sur la voie, nous donnera peut-être in châa Allâh la clé de ce qu’il est convenu d’appeler la fatalité ou la malchance, dans nos affaires, comme dans nos affections les plus tendres et les plus chères. Par les paroles de l’Imâm ‘Abd Al-Qadîr Al-Jîlânî, le Prophète Muhammad -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- dénonce ce phénomène d’un mot, bien capable de nous inspirer une crainte qui nous sera à tous, dans la suite, salutaire ; ne fut-ce que pour mettre en garde précisément, contre ce genre de maldédiction.

 

Mais laissons maintenant la parole à notre prédicateur, envers qui à n’en pas douter, lecteurs et transcripteurs demeureront reconnaissants de son avertissement, qui a pour but de nous voir échapper à ce danger.

 

Ce sermon eut lieu a la Madrassa, le vendredi 16, Radjab de l’année 545 de l’Hégire :

 

« Le Prophète Muhammad -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- qualifie de « maudit », celui qui faisant fonds sur une personne, lui voue toute sa confiance, et la prend comme son véritable appui. Il voulait dire par là, que l’homme qui professe de tels sentiment envers une créature faible, impuissante, périssable, est aveuglé, et se prive par là de la clémence et de la grâce divine, et se voue aux épreuves à brève échéance.

 

Cependant, dans l’ignorance de cette réalité, combien de personnes sont frappées de cette malédiction ! Celles-ci, en effet, oubliant Allâh qui est notre unique bienfaiteur, et Ses droit souverains sur Ses créatures, ainsi que l’impuissance qui est leur partage, s’adressent à des créatures, fondent sur elles des projets qui ont pour but d’assurer le bien-être et le bonheur qu’elles recherchent. Elles offensent ainsi le Seigneur, dans l’Attribut de sa toute-puissance, et ne s’en doutent même pas !

 

 

 

 […]

 

  [Page 2/4]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/2/Sur-l-erreur-de-rechercher-les-biens-chez-les-hommes.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/2/Sur-l-erreur-de-rechercher-les-biens-chez-les-hommes.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

 

Partager cet article

commentaires

L’imam Ahmad ibn Habal -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Les gens ont plus lanterne besoin de la science que de boire et de manger, car il suffit à l’homme de boire et de manger une ou deux fois par jour alors qu’il a besoin de la science autant qu’il a besoin de respirer. »  [Source : Madarij assalikin, tome 2, page 470]

Rechercher