Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 19:14

Tels les dévoués sincères dans la servitude

Par l’Imâm Ibn Rajab al-Hanbalî

Tels-les-devoues-sinceres-dans-la-servitude.jpg

 

Extrait du livre :

 

-‘Ubudiyyah] n’est fondée que sur celui qui a mis fins à son propre vouloir pour s’en remettre à son Maître, de sortes que son nom est celui qu’on lui a attribué. Ainsi lorsqu’on l’appel par son nom il répond au nom de la servitude. En sommes, il n’y a plus de nom propre n’y de trace (propre). Il ne répond plus qu’à celui qui l’interpelle par le biais de la servitude

 

[…]

Il est rapporté d’après al-Hâfidh Abû Na’îm -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- dans le livre « Asmâ as-Sahâbah » d’après Sheikh Abî Sulaymân ad-Darânî -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- – que le Luqmân le sage a dit à son fils : « J’ai résumé pour toi ma sagesse dans trois formules : Œuvre pour ton ici bas en fonction de la durée de ton séjour en ce bas monde. Œuvre pour ta vie futur en fonction de ton séjour en elle. Œuvre pour Allâh en fonction de ton besoin en Lui. Œuvre en matière de désobéissance en fonction de ce que tu es capable de supporter en châtiment. Ne t’adresse qu’à celui qui n’a besoin de quiconque, et si tu veux désobéir à Allâh, tâche de lui désobéir en un endroit où Il te voit pas. »

 

 […]

 

  [Page 2/3]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/3/Tels-les-devoues-sinceres-dans-la-servitude.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/3/Tels-les-devoues-sinceres-dans-la-servitude.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

 

Partager cet article

commentaires

L’imam Ahmad ibn Habal -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Les gens ont plus lanterne besoin de la science que de boire et de manger, car il suffit à l’homme de boire et de manger une ou deux fois par jour alors qu’il a besoin de la science autant qu’il a besoin de respirer. »  [Source : Madarij assalikin, tome 2, page 470]

Rechercher