Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 octobre 2013 4 24 /10 /octobre /2013 20:57

 

Fatwâ : Prononcer la parole « Lâ ilâha illa Allah » sans connaître sa signification et sans appliquer ce qu’elle implique !

 

Par l’imâm Abû Buttayn

 

 

 

Langue : Arabe-Français

 

 

 

Fatwa-sur-l-ignorance-la-ilaha-illa-Allah.png

 

 


بِسْمِ اللهِ الرَّحْمنِ الرَّحِيمِ

 

 

 

Extrait du livre

 

 

 

 […]

 


Question :

 

 

سُئل العلامة عبد الله أبا بطين عن معنى لا إله إلا الله، وعمن قالها ولم يكفر بما يعبد من دون الله؟

 وهل من قالها، ودعا نبياً أو ولياً؛ تنفعه؟

 أو هو مباح الدم والمال

 

Le grand savant ‘AbdAllah Abû Buttayn – qu’Allah lui fasse miséricorde – a été interrogé sur le sens de « lâ ilâha illa Allah », et au sujet de celui qui la prononce sans pour autant mécroire en ce qui est adoré en dehors d’Allah ?

 

Cette parole profite-t-elle à celui qui la prononce tout en invoquant un prophète ou un saint ?

 

Ou alors son sang et ses biens deviennent-ils licites, même s’il prononce cette parole ?

 

 

 

Réponse :

 

 

 

- ولو قالها -؟ فأجاب رحمه الله

 

Il répondit – qu’Allah lui fasse miséricorde - :

 

 

معنى "لا إله إلا الله " - عند جميع أهل اللغة، وعلماء التفسير، والفقهاء كلهم - يفسرون الإله؛ بالمعبود، والتأله؛ التعبد.

 

Le sens de « lâ ilâha illa Allah » - pour l’ensemble des savants de la langue arabe, ainsi que les savants de l’exégèse coranique et l’ensemble des jurisconsultes -  définissent le terme « al-ilâhu » comme étant « l’adoré », et « at-ta’alluhu » comme étant « l’adoration ».

 


وأما العبادة، فعرفها بعضهم بأنها؛ ما أمر به شرعاً، من غير اطراد عرفي، ولا اقتضاء عقلي.

 

Concernant l’adoration, certains l’ont définie comme étant : « Ce qui est obligatoire religieusement, sans l’influence de la tradition, ni l’impact rationnel ».

 

 

والمأثور عن السلف تفسير العبادة؛ بالطاعة، فيدخل في ذلك فعل المأمور، وترك المحظور، من واجب ومندوب، وترك المنهى عنه، من محرم و مكروه

 

Et ce qui est rapporté des prédécesseurs comme définition connue de l’adoration revient à : « l’obéissance ». Cela englobe la mise en pratique des actes ordonnés, et le délaissement des choses blâmables, et tout ceci peut être obligatoire ou conseillé, et il convient également de délaisser les interdits, qu’ils soient interdits formellement, ou déconseillés.

 

 […]

 

 

  [Page 2/6]

 

 

 

Téléchargement

بِسْمِ اللهِ 

 

 

Format word (doc.) :

 

 

 word-image3

 

 { http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/0/Fatwa-Prononcer-La-ilaha-illa-Allah-sans-science.docx }

 

 

 

Format pdf :

 

 

 Pdf-image2

 


 { http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/0/Fatwa-Prononcer-La-ilaha-illa-Allah-sans-science.pdf  }

 

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 19:13

 

Le Coran est la parole d’Allâh ? 

Par l’Imâm  Ibn Qoutayba

Le-Coran-est-la-parole-d-Allah.jpg

 

Extrait du livre :

Question :

 

Vous enseignez que :

 

  •       Le cœur du Coran est [la sourate] « Yâ-Sîn »,

 

  •       La bosse du Coran est [la sourate] « Al-Baqara »;

 

  •       [les sourates] « Al-Baqara » et « Ali-‘Imrân » viendront au Jour de la Résurrection, comme deux nuages, ou deux ombrages, ou deux vols d'oiseaux aux ailes étendues;

 

  •       Le Coran viendra vers l'homme dans sa tombe et lui dira telle ou telle chose.

 

Tout cela prouve que le Coran est créé. Il est impossible que ce qui a un cœur, une bosse, ou ce qui est un nuage ou un ombrage soit incréé.


Réponse :

 

 

L‘Imâm Ibn Qoutayba (mort en l'an 276 de l'Hégire) -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit en réponse à cette question :

 

« Nous affirmons qu'il aurait convenu que ces gens, amateurs de "kalâm" et de raisonnement analogique, se rendissent compte que le Coran n'est point un corps, et qu'il n'a ni limites, ni régions.

 

Par l'expression « la bosse du Coran », il -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallâm- visait seulement que la sourate " La vache " en est le point culminant, tout comme la bosse du chameau en est le sommet.

 

 

 […]

 

  [Page 2/4]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/3/Le-Coran-est-la-parole-d-Allah.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/3/Le-Coran-est-la-parole-d-Allah.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 16:51

Est-il permis de manger la viande sacrifiée rituellement par le mécréant ou l’apostat ?

Par l’Imâm ‘Abd ar-Rahmân Ibn Hassan Al-Cheikh

Est-il-permis-de-manger-la-viande-sacrifiee.jpg

 

Extrait du livre :

 

Concernant la question des viandes sacrifiées par le mécréant et l’apostat (mourtad), dans le cas d’une viande sacrifiée rituellement, sur laquelle le nom d’Allah a été invoqué. Y a-t-il un texte, en dehors du consensus, pour l’interdire, en référence à ce verset du Très-Haut : « Vous est permise la nourriture des gens du Livre » ?

 

Le consensus est une preuve légale par laquelle on se met d’accord sur un point. Nécessairement, le consensus relève d’une preuve apportée par le Coran et la Sunna. Pourtant, cette preuve semble ne pas être prise en compte par certains savants.

 

 

 

 

 […]

 

  [Page 2/2]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/C/Est-il-permis-de-manger-la-viande-sacrifiee-rituellement.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/C/Est-il-permis-de-manger-la-viande-sacrifiee-rituellement.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 16:46

Au sujet des viandes sacrifiées rituellement par un apostat

Par l’Imâm Muhammad Ibn ‘Abd Al-Wahhâb

Au-sujet-des-viandes-sacrifiees-rituellement-par-un-aposta.jpg

 

Extrait du livre :

 

On a interrogé l’Imâm Mohammad ibn ‘Abd al-Wahhâb, qu’Allâh lui accorde Sa miséricorde, au sujet des viandes sacrifiées rituellement.

 

Voici ce qu’il répondit -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- :

 

« (…) Ce qu’a dit le Très-Haut dans ce verset : « Vous sont permises, aujourd'hui, les bonnes nourritures […] »  et dans ce verset : « Mangez donc de ce sur quoi on a prononcé le nom d’Allah  […] » ; concernant ces deux versets, il n’y a pas de différence dans leur jugement, les deux sont la parole d’Allah.

 

Cependant, ce qu’on peut se demander au sujet du jugement de celui qui sacrifie la viande. Est-il Musulman ? Son jugement fait partie du jugement énoncé par le verset. S’il [le Musulman] accomplit le sacrifice en invoquant le nom d’Allah, et même s’il omet l’invocation du nom d’Allah par oubli, son sacrifice est licite, et fait partie des choses bonnes. À l’inverse, celui qui omettrait l’invocation du nom d’Allah délibérément, son sacrifice ne serait pas licite.

 

 

 

 […]

 

  [Page 2/3]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/C/Au-sujet-des-viandes-sacrifiees-rituellement-par-un-apost.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/C/Au-sujet-des-viandes-sacrifiees-rituellement-par-un-aposta.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 20:21

Le statut de celui qui  abandonne de la prière [Tark as-Salat]

 

Par l’Imâm Ibn Qouddâma Al Maqdissi
Le-statut-de-celui-qui-abandonne-la-priere.jpg

 

Extrait du livre :

 

« Il n’y a pas de divergence entre les savants quant à la mécréance de celui qui abandonne [la prière] en reniant son obligation, si une personne comme lui ne peut ignorer [qu’elle est obligatoire].

 

Par contre, si une personne telle que lui n’en connait pas l’obligation, comme celui qui vient de se convertir à l’Islam, ou qui ne grandit pas dans une terre d’Islam, ou dans un désert loin des contrées où se trouvent les savants : il ne sera pas jugé mécréant.

 

Il faudra d’abord lui faire connaître [l’obligation de la prière] et lui confirmer les preuves de son obligation ; si après cela il en renie toujours l’obligation : il devient mécréant. Mais si celui qui en renie l’obligation est quelqu’un qui grandit dans une contrée où se trouvent les savants : il devient mécréant dès qu’il la renie.

 

 

 

 […]

 

  [Page 2/2]

 

Format word (doc.) :

 

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/2/Le-statut-de-celui-qui-abandonne-la-priere.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/2/Le-statut-de-celui-qui-abandonne-la-priere.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 19:27

Est-ce que les gens du Livre [Ahl al-Kitâb] adorent Allâh ?

Par l’Imâm Ibn Taymiyya

Est-ce-que-les-gens-du-livre-adorent-Allah.jpg

 

Extrait du livre :

 

« Ce qu’il mentionna ; que les juifs ne donnent pas d’associé à Allah de la même manière que les arabes et les chrétiens est exact, mais malgré cela ils n’adorent pas Allah. Au contraire, ils s’enorgueillissent face à Son adoration, et ce qu’ils adorent c’est Diable, et non Allah. Celui qui dit « Les juifs adorent Allah » s’est trompé affreusement, car celui qui adore Allah sera heureux et au Paradis, et parmi les vertueux serviteurs d’Allah ; Allah a dit :

 

« [60] Ne vous ai-Je pas engagés, enfants d'Adam, à ne pas adorer le Diable? Car il est vraiment pour vous un ennemi déclaré, [61] et (ne vous ai-Je pas engagés) à M'adorer? Voilà un chemin bien droit. »

 

Et Al Boukhari et Mouslim rapportent que lorsque le prophète, que la Paix d’Allah soit sur lui, envoya Mou‘âdh au Yémen, il lui dit « Tu vas rencontrer des gens du Livre, que la première chose à laquelle tu les invites soit d’attester qu’il n’y a de vrai dieu qu’Allah et que Mouhammad est le messager d’Allah » et dans une version « Invites les à adorer Allah »…

 

 

 

 […]

 

  [Page 2/3]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/2/Pourquoi-les-gens-du-livres-vont-en-Enfer.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/2/Pourquoi-les-gens-du-livres-vont-en-Enfer.pdf )

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 17:39

Concernant la pilule contraceptive

Par l’Imâm Muhammed Ibn Ibrahim Al-Cheikh 

Concernant-la-pilule-contraceptive.jpg 

 

Extrait du livre :

 

Concernant la pilule contraceptive… si l’objectif est l’organisation des périodes de grossesses pour une durée temporaire dû à une situation de famille ou une faiblesse de la santé de la femme ou qu’elle souffre de la grossesse ou que sa vie est en danger lors de l’accouchement ou qu’elle tombe enceinte avant de sevrer son premier enfant ou tout autre cas qui peut nuire à elle-même ou à son enfant alors pour ces situations il est permis d’utiliser la pilule pour un besoin donné.

 

Et ceci se rapproche du ‘azl que les compagnons du Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- pratiquaient, et on interrogea le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- sur le ‘azl car les juifs prétendaient que le ‘azl étaient comme un petit avortement, le prophète dit alors : « Les juifs ont menti car si Allah voulait le créer, tu aurais été incapable de le faire ». Dans le hadith de Jabir -qu’Allâh l’agrée- : « On pratiquait le ‘azl alors que le Coran était révélé (au temps du Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam-) »,

 

 

 

 

 […]

 

  [Page 2/3]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/0/Concernant-la-pilule-contraceptive.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/0/Concernant-la-pilule-contraceptive.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 18:42

Y-a-t-il une lecture particulière dans les prières des deux fêtes [Salât al-Aîdayn] ? 

Par l’imâm Ibn Taymiyya 

 Y-a-t-il-une-lecture-particuliere-dans-.jpg

Extrait du livre :

 

Question :

Y-a-t-il une lecture particulière dans les prières des deux fêtes [Salât al-Aîdayn] ?

 

Qu’est-ce que la personne devrait dire entre les deux formulations exprimant la grandeur d’Allâh [takbîrtayn] ?


Réponse :


Al-Hamdu li l-Lâh.

Ce qui est essentiel [sur la question], est que la lecture [dans ces prières] est permise.
Comme il est permis de lire [réciter] dans tout ce qui ressemble à cela parmi les prières.
Ceci dit, que la personne récite la sourate « Qâf » et « al-Qamar » ou ce qui peut ressembler celle-là.


Il a certes été rapporté [en cela] des récits [athar], que cela est bon [hassan].

 

 […]

 

  [Page 2/3]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/1/Y-a-t-il-une-lecture-particuliere-dans-.docx )

 

Forma pdf :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/1/Y-a-t-il-une-lecture-particuliere-dans-.pdf )

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Dieu ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 18:38

Quelle est la description du « Takbîr » dans les deux fêtes [’Aîdayn], et quand est son moment ? 

Par l’imâm Ibn Taymiyya 

 Quelle-est-la-decription-du-Takbir-.jpg

Extrait du livre :

 

Question :

Quelle est la description du « Takbîr » dans les deux fêtes [’Aîdayn], et quand est son moment ?


Réponse :

Al Hamdu li l-Lâh.

Ce qui est authentique concernant le « Takbîr » selon la majorité des Salafs [djamhûr as-Salaf] et des jurisconsultes [fuqahâ] parmi les compagnons [as-Sahâbah] et les Imâms est que le « Takbîr » se fait du fajr, le jour de ‘Arafa [yawm ‘arafa], jusqu’à la fin du jour de tachrîq, et ce après chaque prière, et il est prescrit pour tout un chacun de dire à haute voix le « Takbîr » lorsqu’il sort pour la fête [de l’immolation] [‘Aîd al-Adha].

 

 

 […]

 

  [Page 2/3]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/1/Quelle-est-la-decription-du-Takbir-.docx )

 

Forma pdf :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/1/Quelle-est-la-decription-du-Takbir-.pdf )

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Dieu ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 00:40

Est-ce que la félicitation de fin du Ramadân est une Sunna ? 

Par l’imâm Ibn Taymiya

Est-ce-que-la-felicitation-de-fin-de-Ramadan-.jpg 

Extrait du livre :

 

Question :

Concernant les félicitations de la fête « al-‘Aîd », est-il de Sounnah pour les gens de dire : « ’Aîdaka Mubârak » ou ce qui peut ressembler à cela ?

 

Y-a-t-il un fondement dans la Charî‘ah pour cela ou pas ?

 

Et s’il existe un fondement dans la Charî‘ah en cela, que devrions-nous dire ?


Réponse :

De ce qui peut-être dit comme félicitations le jour de la fête de « al-‘Aîd » les uns envers les autres, il y a :

 

تقبل الله منا و منكم و أحاله الله عليك 

 

« Taqabal-Allâh minnâ wa minkoûm wa Ahâlahu Allâh ’alayk »

 

 

 

 […]

 

  [Page 2/2]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/1/Est-ce-que-la-felicitation-de-fin-du-Ramadan-.docx )

 

Forma pdf :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/1/Est-ce-que-la-felicitation-de-fin-du-Ramadan-.pdf )

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Dieu ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

L’imam Ahmad ibn Habal -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Les gens ont plus lanterne besoin de la science que de boire et de manger, car il suffit à l’homme de boire et de manger une ou deux fois par jour alors qu’il a besoin de la science autant qu’il a besoin de respirer. »  [Source : Madarij assalikin, tome 2, page 470]

Rechercher