Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 19:43

« Et le Messager dit : “Seigneur, mon peuple a vraiment pris ce Coran pour une chose délaissée ! ” »

Par l’Imâm Ibn Al-Qayyîm Jawziyya

Seigneur--mon-peuple-a-vraiment-pris-ce-Coran-.jpg

Extrait du livre :

Le remède Coranique 


Les maladies du cœur dans leur totalité sont soit des maladies dues aux ambiguïtés, soit des maladies dues aux passions, or le Coran est le remède des deux.

Il comporte les arguments explicites et les preuves irréfutables qui permettent de distinguer le vrai du faux et de dissiper ainsi les maladies dues aux ambiguïtés qui corrompent le savoir acquis (par le serviteur), sa conception et sa faculté de perception, de sorte qu'il voit les choses différemment de ce qu'elles sont en réalité

Quant à sa guérison des maladies dues aux passions, c'est en raison de ce qu'il comporte comme sagesses, exhortations inspirant le désir (de la rétribution d’Allâh) et la crainte ( de Son châtiment) et appelant à renoncer aux jouissances de ce bas monde et à aspirer à l'au-delà, et comme paraboles et narrations riches en leçons et éclairs de clairvoyance. 


L’éloignement du livre et de la Sounna 

Quand les hommes ont manqué de faire du Livre et de la Sunna leur juge et ont manqué de s'en remettre à eux, pensant qu'ils peuvent ne pas se contenter d'eux et préférant à eux les opinions personnelles (ar-Ra’iy), les raisonnements analogiques (Al-Qiyyâs), les appréciations subjectives (Al-Istihsan), les paroles des docteurs de la loi, il leur est arrivé à cause de cela que leur prime nature a été corrompue, leurs cœurs se sont obscurcis, leur intelligence s'est entachée et leur raison a régressé.

Ces idées se sont tellement généralisées et ont tellement prédominé au milieu d'eux, que les enfants ont grandi et les adultes ont vieilli dans cet esprit là; ils ne les considéraient plus comme des choses blâmables.


 

 […]

 

  [Page 3/7]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/0/Seigneur--mon-peuple-a-vraiment-pris-ce-Coran.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/0/Seigneur--mon-peuple-a-vraiment-pris-ce-Coran.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

 

Repost 0
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 18:27

Conseils et exhortations pour celui qui prêche a l’Islam [Da‘wa]

Conseils-et-exhortations-Da-wa.jpg 

Extrait du livre :

La manière de donner et de recevoir le conseil

 

 

Ne vouloir que le bien de la personne à qui on donne conseil

 

D'après Anas -qu’Allâh l’agrée-, le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit : « Aucun d'entre vous ne peut se prétendre croyant jusqu'à ce qu'il aime pour son frère ce qu'il aime pour lui-même. » [Rapporté par Al-Boukhâri, Mouslim]

 

Ach-Châfi‘i -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Jamais je n'ai engagé de débat avec quelqu'un si ce n'est avec l'intention sincère de lui porter bon conseil. »

 

 

Donner son conseil en tête à tête et non en public ou ne pas donner un nom précis

 

Lorsqu'il apprenait que quelqu'un avait commis une faute et voulait le corriger, le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- ne le nommait jamais ; mais disait plutôt : « Pourquoi certains font telle ou telle faute ? »

 

Ibn Wahb -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « J'ai entendu Malik se faire questionner sur le fait de frotter entre les orteils pendant les ablutions.

Il répondit : "Ceci n'est pas obligatoire".

J'ai alors attendu qu'il ne reste plus personne autour de lui, puis je lui ai dit : "Nous avons une sounna à ce propos",

Il me dit : "Et quelle est elle ?"

Je lui dis : « Al-Layth Ibn Sa‘d, Ibn Luhay’a, ‘Amr Ibn Al-Harith m'ont rapporté d'après Yazid Ibn ‘Amr Al-Ma‘afiri d'après Abou ‘Abd Rahman Al-Halabi que Al-Mustawrid Ibn Chaddad Al-Qurachi a dit : "J'ai vu le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- frotter entre ses orteils avec son auriculaire pendant les ablutions". »


L'imam Malik
-qu’Allâh lui fasse Miséricorde-
dit alors: "Ce hadith a une bonne chaîne de rapporteurs, et je n'en ai pas eu connaissance jusqu'à présent".

Par la suite, lorsqu'il était questionné à ce sujet, je l'entendais ordonner de frotter entre les orteils". »

 

 

Accepter la vérité de n'importe qui si on s'aperçoit que l'on est dans l'erreur

 

Mou‘adh Ibn Jabal -qu’Allâh l’agrée- a dit : « J’accepte la vérité de quiconque l’apporte même si c’est un mécréant ou un pervers, et méfiez vous de l’égarement du sage, ils ont dis : comment savoir lorsqu’un mécréant dit une parole de vérité ?

 

Il dit : la vérité est lumière. » [Authentique rapporté par Abou Daoud n°4611 (202/4) Al-Hakim n°8422 (4/507) Bayhaqi n°20705 (10/210) Dhahabi 1/405 Majmoû‘Al Fatâwâ]

 

Le premier Calife, Abû Bakr -qu’Allâh l’agrée-, a dit dans son discours d’investiture : « Ô gens, j’ai été nommé à votre tête, mais je ne suis pas le meilleur d’entre vous. Si vous me voyez dans le vrai, aidez-moi. Et si vous me voyez dans le faux, corrigez-moi. Obéissez-moi aussi longtemps que j’obéis à Allâh à votre égard. Mais si je Lui désobéis, aucune obéissance de votre part ne m’est due. »

 

Le deuxième Calife, ‘Umar -qu’Allâh l’agrée-, a dit : « Qu’Allâh fasse miséricorde à toute personne qui me fait cadeau de mes défauts. »

 

Il a dit aussi -qu’Allâh l’agrée- : « Ô gens, quiconque parmi vous voit en moi quelque déviance qu’il me rectifie. »

 

Ce sur quoi un homme dans le public a répondu : « Par Allâh, fils d’Al-Khattâb, si nous voyons en toi quelque déviance nous la rectifierons du tranchant de nos épées ! »

 

À une autre occasion, une femme a rejeté son opinion alors qu’il se tenait sur le minbar, sans qu’il ne s’en offusque. Au contraire, il a commenté : « Une femme a vu juste, et ‘Umar s’est trompé ! »

 

 

 […]

 

  [Page 6/20]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/0/Conseils-et-exhortation-Da-wa.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/0/Conseils-et-exhortation-Da-wa.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Repost 0
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 18:25

Les conditions et le comportement requis au chercheur du savoir [Talib al ‘Ilm] pour acquérir la science utile 

Condition-et-comportement-du-Talib-al-3ilm.jpg 

 

Extrait du livre :

 

Les dispositions relatives à l'étudiant

 

Etre sincère envers Dieu dans la demande de la science

 

Selon Abou Hourayra -qu’Allâh l’agrée-, le Messager d’Allâh v a dit : « Celui qui a appris une science à travers laquelle on recherche le visage d’Allâh honoré et glorifié, mais qui ne l'a apprise que pour atteindre l'un des buts de ce bas-monde, ne sentira pas le parfum du Paradis, le jour de la résurrection. » [Rapporté Abou Dâwoûd, Authentifié par Al-Albani dans Sahih Sounnan Ibn Mâjah]

 

Ka‘b Ibn Malik -qu’Allâh l’agrée- rapporte que le Messager d'Allâh -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit : « Celui qui apprend la science dans le but de rivaliser les savants, de débattre avec les faibles d'esprit ou pour attirer l'attention des gens, Allâh le fera entrer en Enfer. » [Rapporté par At-Tirmidhî, authentifié par Al-Albani]

 

Jâbir -qu’Allâh l’agrée- rapporte que le Messager d'Allâh -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit : « N'apprenez pas la science dans le but de rivaliser avec les Savants, ni pour débattre devant les faibles d'esprits, ni pour favoriser une assemblée sur une autre : quiconque fait cela, l'Enfer, l'Enfer. » [Rapporté par Ibn Maja, authentifié par Al-Albani]

 

Ibn ‘Umar -qu’Allâh l’agrée- rapporte que le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit : « Celui qui apprend la science pour rivaliser avec les savants, pour débattre devant les faibles d'esprits ou pour attirer l'attention des autres, il sera en Enfer. » [Rapporté par Ibn Maja, authentifié par Al-Albani]

 

Abû Hourayra -qu’Allâh l’agrée- rapporte que le Messager d'Allâh -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit : « Celui qui apprend la science pour rivaliser les savants, pour débattre devant les faibles d'esprit ou pour attirer l'attention des autres, Allâh le fera entrer en Enfer. » [Rapporté par Ibn Maja, authentifié par Al-Albani]

 

On demanda à l'Imam Ahmad -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- : « Qu'est-ce que la sincérité dans la recherche de la science ? »


Il répondit : « Cela consiste à mettre l'intention de rechercher la science dans le but de lever son ignorance et celle des autres. »

 

Certains parmi les Salafs disaient -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- : « Quant à celui qui cherche la science pour autre que Allâh, la science se refusera à lui tant que son intention ne sera pas destiné à Allâh. »

 

 

Bien choisir son professeur

 

Ibn Mas‘oud -qu’Allâh l’agrée- dit : « Les gens ne cesseront d'être dans le bien tant qu'ils prendront la science des plus âgés parmi eux, dignes de confiance et doués de science ; lorsqu'ils la prendront des moins âgés et des plus mauvais, ils seront perdus. »

 

Al-Khattib al-Baghdadi -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- rapporte au sujet de Ibn Katiba -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- qui fut interrogé sur cette parole et dit : « Ibn Mas‘oud entendait par-là que les gens ne cesseraient d'être dans le bien tant que leurs savants seraient des personnes âgées, et non des nouveaux (jeunes) [...]

 

En effet celui qui est âgé n'a plus cette jouissance du jeune, cet emportement, cette précipitation, ces excès de folie et il a acquis l'expérience et la compétence, alors aucune ambiguïté n'entre plus dans ses connaissances, et les passions ne le vaincront pas, et il ne sera pas dupé par la convoitise et Satan ne le détournera pas comme il le ferait avec un jeune.

 

De plus avec l'âge, il a obtenu la noblesse, le respect et il inspire la crainte. Alors que celui qui est jeune peut être touché par ces choses, dont le plus âgé est préservé ; et s'il en est touché et qu'il émet des réponses dans des cas religieux (Fatwas) il conduira les autres ainsi que lui-même à la perdition. »

 

D'après Madhi Ibn Maymun -qu’Allâh lui fasse Miséricorde-, qui rapporte avoir entendu Muhammad Ibn Sîrîn -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- dire : « Ce savoir fait partie de la religion. Faites attention chez qui vous la prenez. »

 

 

 […]

 

  [Page 3/10]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/0/Condition-et-comportement-du-Talib-al-3ilm.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/0/Condition-et-comportement-du-Talib-al-3ilm.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Repost 0
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 17:37

Les étapes de la révélation

Par l’Imâm Ibn Qayyîm Al-Jawziyya

Les-etapes-de-la-revelation.jpg 

 

Extrait du livre :

 

La première chose que lui a révélé son Seigneur, qu’Il soit glorifié et exalté, a été de lire au nom de son Seigneur qui a créé, et cela, au début de sa prophétie.

 

Puis Il lui a ordonné de lire pour lui-même, sans encore lui commander de propager [le Message]. Puis, Il fit descendre ce verset :

 

« Ô, toi (Mohammad) ! Le revêtu d’un manteau ! Lève-toi et avertis. »

(Sourate 74, verset 1-2).

 

Il l’avertit par cette parole :

 

 

 […]

 

  [Page 2/3]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/0/Les-etapes-de-la-revelation.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/0/Les-etapes-de-la-revelation.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Repost 0
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 19:48

L’importance et le mérite de la science et la détermination des Salafs dans la quête du savoir 

Importance-science-et-determination-Salaf.jpg

Extrait du livre :

Les récits des Salafs

 

 

L’imam Ibn Mouflih rapporte dans Adab tome 2, page 169 l’histoire d’un étudiant qui dormit chez l'Imam Ahmad -qu’Allâh lui fasse Miséricorde-.

 

L'Imam Ahmad -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- posa à coté de l'étudiant un peu d’eau. Ne s’étant pas levé pour prier durant la nuit, l'étudiant n’utilisa donc pas l’eau.

Au moment du Soubh, il constata que l’eau n’avait pas bougé, l'Imam Ahmad -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- demanda à cet étudiant : « Pourquoi n'as tu pas utilisé l'eau ? »

L'étudiant eu honte et garda le silence.

L'Imam Ahmad lui a alors dit : « Soubhana Allah ! Soubhana Allah ! Je n'ai jamais entendu parler d'un étudiant dans le Hadith qui ne se lève pas la nuit pour prier »

 

 

L'Imam An-Nawawi -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- rapporte ce récit qui se déroula entre deux savants :

«  J'ai étais son voisin pendant plus de 12 ans dans la ville du Caire, ma maison était au dessus de la sienne.

Durant toutes ces années, lorsque je me réveillais et ce à n'importe quelle heure de la nuit, j'apercevais la lumière de sa lampe et le trouvais occupé par la science.

Et même lorsqu'il mangeait il était occupé par ces livres qu'il mettait près de lui.
 »

[Source : Bustanou l-‘Arifine, page 79]

Ceci est un exemple illustrant l'importance que les savants accordaient à la science et à la préservation du temps.

Et Au sujet de l'importance du temps Al Asfahani rapporte que Hassan Al Basri -qu’Allâh leur fasse Miséricorde- disait :

« O Enfant d'Adam, tu n’es [en réalité] que des jours, lorsqu'un jour passe c'est en fait une partie de toi qui s'en va. »

 

[Source : Hilayatu l-Awiliyya Volume 2, page 148]



 

 […]

 

  [Page 5/15]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/0/Importance-science-et-determination-Salaf.docx )

 

Forma pdf :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/0/Importance-science-et-determination-Salaf.pdf )

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Repost 0
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 19:10

Le mérite du dhikr « Lâ ilâha illa l-Lâh  » 

Par l’imâm Ibn Hajar Al-‘Asqalani 

 Le-merite-du-dhikr-La-ilaha-illa-l-Lah.jpg

Extrait du livre :

 

L'Encouragement à dire « Lâ ilâha illa l-Lâh » et son excellence

14. Abu Hurayra -qu’Allâh l’agrée- a dit : « J'ai demandé : Ô Messager d'Allâh, qui sera la personne la plus heureuse et qui aura ton intercession au Jour de la Résurrection ?

 

Le Messager d'Allâh -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- répondit : « J'étais sur que personne ne poserai cette question avant toi car je connais bien ton gout des hadith. Eh bien la personne la plus heureuse et avec mon intercession au Jour de le Résurrection sera celui qui dit « Il n'y a pas d'autre divinité qu'Allâh » sincèrement et avec le cœur » » [Rapporté par al-Bukhari]  


15. Jabir -qu’Allâh l’agrée- rapporte que le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit : « Le meilleur dhikr est « lâ illâha illa l-Lâh », et la meilleure supplication est « al hamdu li l-Lâh ». » [Rapporté par an-Nasa‘i et Ibn Majah]

 

 […]

 

  [Page 2/3]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/0/Le-merite-du-dhikr---La-ilaha-illa-l-Lah---.docx )

 

Forma pdf :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/0/Le-merite-du-dhikr---La-ilaha-illa-l-Lah---.pdf )

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Repost 0
21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 18:43

L'attachement au Coran est une preuve de l’amour d’Allâh

Par l'Imâm Ibn Al Jawzî

 L-attachement-au-Coran-est-une-preuve-de-.jpg

Extrait du livre :

 

Ibn Mâjah et At Tirmidhî -qu’Allâh leur fasse Miséricorde- rapportent ce qui suit d'après la version transmise par Mûsâ Ibn ‘Âbid, Al Muqbarî et Al Adra’ As Salamî -qu’Allâh les agrée- : « Il y avait un homme qui avait l'habitude de réciter le Qur’ân à haute voix. A sa mort, à Madînah, les gens emportèrent sa dépouille pour l'inhumer.

 

Le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- leur dit : « Soyez bienveillant à son égard tout comme Allâh est Bienveillant avec lui, car il aimait Allâh et Son Messager. »

 

Puis, assistant à son inhumation, il -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- dit : « Elargissez sa tombe afin qu'Allâh le traite avec largesse ! »

 

L'un des compagnons lui demanda alors : « Ô Envoyé d'Allâh, es-tu triste pour lui ? »

 

Il lui dit : « Certes oui, il aimait Allâh et Son Messager. ». »

 

Abû Is-hâq -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- rapporte d'après 'Abd Ur Rahmân Ibn Yazîd, d'après Ibn Mas‘ûd -qu’Allâh les agrée- : « Chaque serviteur ne doit s'interroger sur lui-même que par rapport au Qur’ân. S'il aime le Qur’ân, qu'il sache qu'il aime Allâh et Son Messager -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam-. »

 

Al Hur -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- rapporte cette parole selon la version transmise par Shubah, Abû Is-hâq -qu’Allâh leur fasse Miséricorde-, Abû Lahwâ et 'Abdu Llâh Ibn Mas‘ûd -qu’Allâh les agrée- : « Celui qui désire aimer Allâh et Son Messager -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam-, qu'il lise le Mus-haf . »

 

 […]

 

  [Page 2/3]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/1/L-attachement-au-Coran-est-une-preuve-de-.docx )

 

Forma pdf :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/1/L-attachement-au-Coran-est-une-preuve-de-.pdf )

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Dieu ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Repost 0
21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 18:24

Les épreuves sont un bienfait d'Allâh 

Par l’Imâm Qadhî ‘Iyâdh

L-epreuve-est-un-bienfait-d-Allah.jpg 

 

Extrait du livre :

 

Le spécialiste du hadîth Al Qâdî Abû ‘Alî Al Hâfiz nous a rapporté d'après une chaîne de transmetteurs remontant jusqu'à Mus‘ab Ibn Sa‘d que son père -qu’Allâh les agrée- a dit : « J'ai dit : " Ô Messager d'Allâh ! Quel est l'homme le plus éprouvé ? "  

 

Il -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- me répondit : " Ce sont d'abord les Prophètes, puis viennent ensuite les hommes vertueux, les uns après les autres dans un ordre dégressif. Chaque homme est éprouvé selon le degré de sa foi, et les épreuves ne quittent pas le serviteur jusqu'à ce qu'il marche sur la terre sans avoir le moindre péché. ". »

 

Ceci est en conformité à la Parole Divine :  

 

« 146. Combien de prophètes ont combattu, en compagnie de beaucoup de disciples, ceux-ci ne fléchirent pas à cause de ce qui les atteignit dans le sentier d'Allah. Ils ne faiblirent pas et ils ne cédèrent point. Et Allah aime les endurants.

 

147. Et ils n'eurent que cette parole : “Seigneur, pardonne-nous nos péchés ainsi que nos excès dans nos comportements, affermis nos pas et donne-nous la victoire sur les gens mécréants”.

 

148. Allah, donc, leur donna la récompense d'ici-bas, ainsi que la belle récompense de l'au-delà. Et Allah aime les gens bienfaisants. »

[Sourate 3]

 

Et Abû Hurayrah -qu’Allâh l’agrée- rapporta aussi : « Les épreuves ne cessent d'accabler le croyant ou la croyant dans sa personne, ses enfants et ses biens jusqu'à ce qu'il rencontre Allâh sans avoir le moindre péché sur son compte. »

 

 

 […]

 

  [Page 2/4]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/1/Les-epreuves-sont-un-bienfait-d-Allah.docx )

 

Forma pdf :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/1/Les-epreuves-sont-un-bienfait-d-Allah.pdf )

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Dieu ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Repost 0
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 18:50

La définition du mot « Ummah » dans le Coran.

Par l’imâm Mohammad Al-Amîn Ach-Chanquîtî

La-definition-du-mot-Ummah-dans-le-coran.jpg

Extrait du livre :

 

Le terme « Ummah » a été employé dans le Qur’ân dans quatre sens :

 

Le premier désigne un laps de temps (une période). C'est le cas dans la Parole d'Allâh :

 

« Et si Nous retardons pour eux le châtiment jusqu'à une période fixée (ilâ ummatin)... » 

(Sourate 11, Verset 8)

 

 

 

 […]

 

  [Page 2/2]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/1/La-definition-du-mot---Ummah---dans-le-Coran-docx )

 

Forma pdf :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/1/La-definition-du-mot---Ummah---dans-le-Coran-pdf )

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Dieu ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Repost 0
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 16:57

Les vertus de la prosternation dans le Coran, les Ahâdîth et les récits des Salafs

Par l’imâm Abû Hâmid Al-Ghazâlî 

 Les-vertus-de-la-prosternation-dans-le-Coran--jpg

Extrait du livre :

 

Dans le Qur’ân et les Ahâdîth :

 

« Pour se rapprocher d'Allâh, il n'y a rien de mieux que de se prosterner en secret. »

 

« Quand un Musulman se prosterne devant Allâh, une faute lui est pardonnée et une promotion auprès d'Allâh lui est accordée pour chacune de ses prosternations. »

 

Quelqu'un demanda au Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- : « Comment demander à Allâh de permettre que tu intercèdes en ma faveur lors du Jugement Dernier et que je bénéficie de ta compagnie au Paradis ? »

 

Il -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- répondit : « Fais-le savoir en multipliant les prosternations. »

 

 […]

 

  [Page 2/3]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/1/Les-vertus-de-la-prosternation.docx )

 

Forma pdf :

 

Bismill-Lahi

 

(   http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/1/Les-vertus-de-la-prosternation.pdf )

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Dieu ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Repost 0

L’imam Ahmad ibn Habal -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Les gens ont plus lanterne besoin de la science que de boire et de manger, car il suffit à l’homme de boire et de manger une ou deux fois par jour alors qu’il a besoin de la science autant qu’il a besoin de respirer. »  [Source : Madarij assalikin, tome 2, page 470]

Rechercher