Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 20:29

L'obligation d'aimer Allah

Par l’imâm Ibn Al-Jawzî 

L-obligation-d-aimer-Allah.jpg

Extrait du livre :


Il est une obligation d'aimer le Roi, le Saint des saints et de Lui donner la préférence par rapport à l'attachement aux biens, aux enfants et aux personnes.

Allâh -Subhânahu wa ta‘âlâ- dit :

 

« Dis : Si vos pères, vos fils, vos .frères, vos épouses, votre clan, les biens que vous avez acquis, un négoce pour lequel vous craignez le marasme, des demeures où vous vous plaise, vous sont plus chers que Dieu et Son Messager et la lutte dans le chemin de Dieu : .Attendez vous à ce que Dieu fasse intervenir son Ordre. Eit Dieu ne guide pas les gens pervers »

(Coran : 9/24).


Abû Abdullâh Muhammad ibn Khafif al-Sûfî -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- rapporte ceci : « Abul `Abbâs ibn Surayj nous a interrogé à Shirâz -qu’Allâh leur fasse Miséricorde- en disant : « L'amour de Allâh est-il ou non une obligation ? »  

 

Nous répondîmes : « C'est une obligation. »  

 

Il nous demanda : « Quelle en est la preuve ? »  

 

Aucun de nous ne put dire quoi que ce soit.  

 

Nous sommes donc revenus vers lui et nous lui demandâmes : « Quelle est la preuve qui  atteste l'obligation d'aimer Allâh -Ta‘âlâ- » 

 

II répondit : « C'est la Parole Divine : « Dis Si vos pères, vos enfants, vos frères, vos épouses, vos clans, les biens que pour gagner le négoce dont vous craignez : le déclin el les demeures qui sont agréables, vous sont plus chers que Dieu, Son messager, et la lutte dans le sentier de Dieu, alors attendez-vous à ce que Dieu fasse intervenir Son Ordre ». »

 

Puis, il ajouta : « Dans ce verset, Allâh -Ta‘âlâ- les a menacés pour avoir préféré leur amour pour autrui à leur amour pour Lui et pour Son Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam-. Or la menace n'intervient qu'en cas d'une obligation impérieuse et d'un devoir inéluctable. »

 

Il est rapporté également dans les deux Recueils du Hadith authentique, d'après Anas -qu’Allâh l’agrée-, que le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit : « Par Celui qui détient le sort de mon âme dans Sa main ! Aucun de vous ne croit tant que je ne serai pas pour lui plus cher que son père, son enfant et tous les hommes ».

 

Il est rapporté aussi dans les deux Recueils du hadith authentique que ‘Omar ibn al-Khattâb -qu’Allâh l’agrée- a dit : « Ô Envoyé d’Allâh ! Par Allâh ! Tu m'es plus cher que tout à l'exception de moi-même ! »

 

Il lui dit « Non ! Ô ‘Omar ! Tant que je ne suis pas pour toi plus cher que ta propre personne ! »

 

‘Omar -qu’Allâh l’agrée- dit alors : « Par Allâh ! Tu m'es plus cher que ma propre personne ! »

 

Il lui dit « Maintenant oui, ô ‘Omar ! »

 

Il est évident que l'amour de l'Envoyé d’Allâh -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- dépend de l'amour de Allâh -Ta‘âlâ-. En effet, l'Envoyé d’Allâh -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- est aimé conformément à l'amour de Allâh pour lui et à l'ordre de Allâh de l'aimer, de lui obéir et de le suivre.

 

 

 […]

 

  [Page 2/5]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/1/L-obligation-d-aimer-Allah.docx )

 

Forma pdf :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/1/L-obligation-d-aimer-Allah.pdf )

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Dieu ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

 

Repost 0
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 18:14

L’obligation de suivre la Sounna et la conséquence de son détournement.

Par l’imam Qadhî ‘Iyâdh 

 L-obligation-de-suivre-la-Sounna-et-la-consequence-de-son-jpg

Extrait du livre :

 

Le fait de s’opposer à son ordre [au Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam-] et de changer sa Sounnah constitue un égarement et une innovation contre lequel Allâh menace par les humiliations et le châtiment, Certes Allâh dit :

 

« Ceux qui s’opposent à son ordre doivent prendre garde qu’une discorde [fitnah] ne les atteigne ou que les atteigne un châtiment douloureux. »

[Coran, 24/63]

 

Et Il dit :

 

« Quant à celui qui se sépare du Prophète après avoir clairement connu la vraie direction et qui suit un chemin différent de celui des croyants : Nous nous détournerons de lui, comme lui-même s’est détourné ; Nous le jetterons dans la Géhenne : Quelle détestable fin ! »

[Coran, 4/115]

 

Abû Hurayra -qu’Allâh l’agrée- rapporte que le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- est sortit pour le cimetière...Le hadîth indiquant les caractéristiques de sa communauté et que : « Des hommes seront chassés de mon Bassin comme on chasse le chameau perdu. Je les appellerai : Venez, Venez ! On dira alors : Ils ont changé après toi. Je dirai : Qu’ils périssent ! » [Rapporté par Muslim]

 

 

 

 […]

 

  [Page 2/3]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/1/L-obligation-de-suivre-la-Sounna-et-la-consequence-de-s.docx )

 

Forma pdf :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/1/L-obligation-de-suivre-la-Sounna-et-la-consequence-de-so.pdf )

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Dieu ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Repost 0
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 22:34

Où en sommes-nous par rapport aux pieux prédécesseurs [Salaf Salih]

 Ou-en-sommes-nous-par-rapport-aux-Salaf.jpg

Extrait du livre :

 

 

Les Salafs et leur crainte d’Allâh : 

 

 

Un homme disait par rapport à Dahaq Ibn Muzahim -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- que lorsque venait le soir, il se mettait à pleurer et on lui posait la question : « Qu’est-ce qui te fait pleurer ? ».

 

Il répondait : « Je ne sais pas ce qui monte aujourd’hui de mes actes. »

 

Baqs Ibn ‘Abdillâh -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- disait que si tu vois celui qui est plus âgé que toi, dis : « Celui-là m’a précédé dans la foi et dans les bonnes actions, il est mieux que moi », et si tu vois celui qui est plus jeune que toi, dis « Celui là, je l’ai précédé dans les péchés et les désobéissances, il est mieux que moi », et si tu vois des frères de ton âge qui te louent qui t’honorent, dis « Cela n’est que par la grâce d’Allâh...»

 

Al Qasim ibn Muhammad raconte qu’ils ont voyagé avec Ibn Al-Mubarak et Al-Qasim -qu’Allâh leur fasse Miséricorde- se posait la question de savoir pourquoi Ibn Al-Mubarak -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- avait atteint une telle popularité parmi les gens, qu’est ce qui le différencie de nous. Nous prions autant que lui et nous jeûnons autant que lui et lorsqu’il se rend au jihad, nous nous y rendons avec lui et lorsqu’il fait le Hajj, nous le faisons en même temps que lui.

 

Jusqu’à un jour où nous étions en voyage, nous nous sommes rassemblés dans un endroit et la lampe s’est éteinte. Nous avons essayé de rallumer cette lampe et lorsque nous y sommes parvenus, nous avons trouvé Ibn Mubarak -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- qui pleurait tant que sa barbe était recouverte de larmes. A ce moment là, ils ont compris que c’est cette crainte qui le différencie de nous et qui fait qu’il est meilleur que nous. Lorsque la lampe s’est éteinte il a dû se remémorer les pénombres du Jour du Jugement Dernier.

 

Al-Maroudî -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- rapporte de l’Iman Ahmed -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- qu’un jour il lui ont posé la question : « Comment vas-tu ? »

 

Et il a répondu : « Comment veux-tu qu’aille une personne dont le Seigneur lui demande de s’acquitter des obligations, et dont le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- lui demande de s’en tenir à la Sounnah, et dont les deux anges notent ses actions et dont l’âme l’invite au péché et dont Iblis essaye de l’amener aux turpitudes et dont l’ange de la mort est prêt à saisir son âme et dont la famille lui demande la subsistance. »

 

 

 

 

 […]

 

  [Page 4/13]

 

Format word (doc.) :

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Suite-1/Ou-en-sommes-nous-par-rapport-aux-Salaf-Salih.docx )

 

Forma pdf :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Suite-1/Ou-en-sommes-nous-par-rapport-aux-Salaf-Salih.pdf )

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Dieu ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Repost 0
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 18:28

L'interdiction du Taqlid par les Salaf

 L-interdiction-du-Taqlid-par-les-Salaf.jpg

Extrait du livre :

 

 

2) L’avis de l’imam Malik Ibn Anas

 

« Je suis un être humain qui peut se tromper comme il peut avoir juste. Etudiez donc mes opinions : adoptez tout ce qui est en accord avec le Coran et la Sounna, et rejeter tout ce qui est en désaccord avec eux deux. » Fin de citation. [Rapporté par Ibn ‘Abd Al Barr dans Al-Djami’, volume 2, page 32.

 

« Il n’existe personne après le Prophète salla Allahou ‘aleyhi wa sallam sans que ses opinions puissent être acceptées ou rejetées, sauf le Prophète salla Allahou ‘aleyhi wa sallam. » Fin de citation. [Rapporté par ‘Abd Al Hadi dans Irshadu-Salik, volume 1, page 277 de même qu’elle a été rapporté par Ibn ‘Abd Al Barr dans Al-Djami’, volume 2, page 91.]

 

Ibn Wahb -qu’Allah lui fasse Miséricorde- a dit : « J’ai entendu Mali répondre à une question à propos du fait de se laver l’espace entre les doigts de pieds pendants les ablutions. Celui-ci répondit :

« Cela n’est pas nécessaire. J’attendis alors jusqu’à ce qu’il ne reste plus grand monde autour de lui, puis je lui dis :

« Pour nous, cela est une Sounna.

Il me répondit : « Et quelle est-elle ? ».

Je lui dis : Al-Layth Ibn Sa’d, Ibn Luhay’a et ‘Amru Ibn Al-Harith m’ont rapporté d’après Yazid Ibn ‘Amru El-Ma’afiri d’après Abou ‘Abderrahman Al Halabi, d’après Al-Moustawrid Ibn Shaddad El-Qoraychi qu’il a dit :

« J’ai vu le Prophète salla Allahou ‘aleyhi wa sallam frotter l’espace entre ses doigts de pieds avec son auriculaire.

L’Imam Malik me dit alors : « Ce hadith a une bonne chaîne de transmission et jamais je ne l’avais entendu auparavant, si ce n’est aujourd’hui. Plus tard, j’entendis Malik répondre a cette question en ordonnant de se laver entre les doigts de pieds. »Fin de citation. [Rapporté par Ibn Abi Hatim dans l’introduction de son ouvrage Al-Djarh wa t-Ta’dil, page 31, 32.]

 

 

3) L’avis de l’imam Shafi’i

 

L’Imam Shafi’i -qu’Allah lui fasse Miséricorde- il a été rapporté de lui des paroles bien plus nombreuses et plus belles et ces élèves sont ceux qui les ont les plus mises en application et son donc plus fortunés. Parmi ses paroles : « Il n’est pas une personne sans qu’une Sounna du prophète salla Allahou ‘aleyhi wa sallam ne lui échappe ou ne lui parvienne. Alors quel soit l’avis que j’émets, ou quelle que soit la règle que j’énonce, s’il existe une Sounna du Prophète salla Allahou ‘aleyhi wa sallam qui contredit ma parole, il faut alors revenir à la parole du Prophète salla Allahou ‘aleyhi wa sallam que j’adopte moi-même. » Fin de citation. [Rapporté par Al-Hakim avec sa propre châine de transmission jusqu'à l’Imam Shafi’i]

 

 

 

 […]

 

  [Page 6/10]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Suite-1/L-interdiction-du-Taqlid-par-les-Salaf.docx )

 

Forma pdf :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Suite-1/L-interdiction-du-Taqlid-par-les-Salaf.pdf )

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Dieu ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Repost 0
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 18:06

Témoignages des savants salaf quant au fait de s’attribuer aux salaf 

 Temoignages-des-savants-Salaf-quant-au-fait-de-s-attribuer.jpg

Extrait du livre :

 

 

Abû Hanifa [mort en 150H] -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit: « Adhère au athar (narration) et à la tariqa (voie) des Salaf (pieux prédécesseurs) et prend garde aux choses nouvelles inventées, car elles sont toutes des innovations. » [Rapporté par As-Suyuti dans Sawn al Mantaq wal-Kalam page 32].

 

L'imam Al-Asbahani [mort en 535H] -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit: « Le signe distinctif (la caractéristique) de Ahl Sunna est qu'ils suivent les Salaf Salih et abandonnent tout ce qui est innové et nouvellement introduit dans la religion. » [Source : Al-Hujja fi Bayanil Mahajja, tome 1, page364]

 

 

 […]

 

  [Page 2/2]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Suite-1/Temoignages-des-savants-salaf-quant-au-fait-de-s-attrib.docx )

 

Forma pdf :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Suite-1/Temoignages-des-savants-salaf-quant-au-fait-de-s-attribu.pdf )

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Dieu ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Repost 0
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 19:59

L’excuse de la Nassiha pour fréquenter les gouverneurs

Par l’imam Ibn Al-Jawzî 

 L-excuse-de-la-Nassiha-pour-frequenter-les-gouverneurs.jpg

Extrait du livre :

 

 

Parmi les ruses d’Ibliss contres les légistes, il y a leur fréquentation des princes et des sultans, le fait qu’ils les courtisent et qu’ils ne les rejettent plus tout en ayant la capacité de le faire. Il se peut qu’ils leur aient accordé une flexibilité pour des choses qui ne nécessitent aucune flexibilité, afin d’obtenir de leur vie mondaine, des honneurs. C’est ainsi que la corruption survient de trois manières :

 

La première, c’est le prince qui dit : « Si je n’étais pas dans le vrai, le légiste m’aurait désavoué. Comment pourrais-je ne pas être dans le vrai alors que lui, mange de mes biens. »

 

 

 […]

 

  [Page 2/2]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Suite-1/L-excuse-de-la-Nassiha-pour-frequenter-les-gouverneurs.docx )

 

Forma pdf :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Suite-1/L-excuse-de-la-Nassiha-pour-frequenter-les-gouverneurs.pdf )

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Dieu ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Repost 0
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 18:37

Celui qui n’est pas adorateur d’Allah est forcément adorateur d’autre que Lui.

Par l’imam Ibn Taymiyya 

 Celui-qui-n-est-pas-adorateur-d-Allah-est-forcement-adorat.jpg

Extrait du livre :

 

 

Toute personne dont son orgueil l’a détourné de l’adoration d’Allah adorera irrémédiablement autre que Lui. En effet, l’homme est sensible et agit avec volonté. Il est établi dans le Sahîh, d’après le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- qu’il a dit : « Le plus véridique des noms est « quêteur » (hârith) et « projetant » (hammâm). » Le quêteur est celui qui acquiert et œuvre. Le projetant œuvre relativement au dessein, et le dessein est le commencement de la volonté. L’être humain a en permanence une volonté, et toute volonté a forcément un objectif auquel il aboutira. Il est donc obligatoire pour chaque serviteur qu’il ait un but aimé qui est l’aboutissement de son amour et de sa volonté. Celui dont Allah n’est pas son adoré et l’aboutissement de son amour et de sa volonté, mais au contraire son orgueil l’a détourné de tout ceci, aspirera obligatoirement à un bien aimé qu’il asservira en dehors d’Allah. Il deviendra ainsi serviteur de cette chose voulue et aimée [de sa part] qui peut être soit l’argent, soit le rang [social ou politique], soit un [bel] aspect extérieur, soit ce que l’on prend comme divinité en dehors d’Allah comme le soleil, la lune, les étoiles, les idoles, les tombes des prophètes, les pieux, ou soit des anges ou prophètes qu’ils prennent comme Seigneur ou autre chose encore qui est adoré en dehors d’Allah.

 

 

 

 

 […]

 

  [Page 2/3]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Suite-1/Celui-qui-n-est-pas-adorateur-d-Allah-est-forcement-a.docx )

 

Forma pdf :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Suite-1/Celui-qui-n-est-pas-adorateur-d-Allah-est-forcement-ad.pdf )

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Dieu ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Repost 0
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 19:41

Accours vers le bien et méfie-toi de tes péchés ainsi que de [ton ennemi juré] Shaytân ! 

Par l’imâm Taqî-Dîn Ibn Muflih al-Maqdissî al-Hanbalî

 Accours-vers-le-bien-et-mefie-toi-de-tes-peches-et-de-Sh.jpg

Extrait du livre :

 

 

Louange à Allâh, le Puissant [al-‘Azîz], le Sage [al-Hakîm] qui décrète toute chose, Il rend malade l’homme sain et Il guérit le malade. Il a partagé Ses adorateurs en deux catégories :

1) Les soumis [Tâ-î’]

2) Les pêcheurs [Athîm]

Il les mène vers deux demeures :

1) La demeure du délice [Dâr an-Na‘îm]

2) La demeure de la fournaise [Dâr al-Djahîm]

Parmi les gens, il y a ceux qu’Allâh a préservé de commettre des péchés, d’autres qui persévèrent dans l’adoration d’Allâh et enfin, d’autres encore qui tergiversent mais cherchent tout de même à ce que leurs œuvres soient les meilleures. Mûssa (’alayhi as-sallam) est sortit en tant que berger et il est revenu en tant que qu’interlocuteur. Dhûn-Nûn [Jonas] partit irrité, le poisson l’avala alors qu’il était blâmable. Muhammad -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- était orphelin, mais tout l’univers a été soumis [pour lui]. Âdam et Iblis ont désobéi à Allâh, le deuxième a été maudit et au premier on a fait miséricorde. Lorsque tu entends les nobles parler ou que tu vois un malheur s’abattre, dis : telle est la détermination du Tout-Puissant, de l’Omniscient.

 

 

 […]

 

  [Page 2/4]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Accours-vers-le-bien-et-mefie-toi-de-tes-peches-et-de-S.docx )

 

Forma pdf :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Accours-vers-le-bien-et-mefie-toi-de-tes-peches-et-de-Sh.pdf )

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Dieu ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Repost 0
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 18:59

Apprendre le Coran c’est l’appliquer !

Par l’imâm  Muhammad Al Qurtubî Al Ansârî

Apprendre-le-Coran-c-est-l-appliquer--.jpg

Extrait du livre :

 

 

Dans le Kitâb Ul Bayân, Ad Dânî -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- rapporta d'après ‘Uthmân, Ibn Mas‘ûd et Ubayy -qu’Allâh les agrée- que le Messager d'Allâh -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- avait l'habitude de leur réciter 10 versets, et qu'ils ne passaient pas à [l'apprentissage et la méditation] d'autres versets jusqu'à ce qu'ils connaissent quelles étaient les œuvres à appliquer en rapport avec ces versets là. Nous devons donc à la fois apprendre le Qur’ân et comment agir à travers lui en même temps.

 

On rapporte que As Sulamî -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Lorsque l'on apprenaient 10 versets du Qur’ân, nous n'en apprenions pas 10 autres tant que nous ne connaissions pas ce qu'il contenait en matière de licite et d'illicite (halâl walharâm), d'interdictions et d'injonctions. »

 

Dans Al Muwattâ’, Mâlik -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- rapporta qu'il entendit que ‘Abdu Llâh Ibn ‘Umar -qu’Allâh les agrée- mit 8 ans pour apprendre la Sûrat al-Baqarah.

 

 

 

 

 […]

 

  [Page 2/3]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Apprendre-le-Coran-c-est-l-appliquer--.docx )

 

Forma pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Apprendre-le-Coran-c-est-l-appliquer--.pdf )

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Dieu ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Repost 0
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 19:35

Jérusalem

« Al-Quds »

L’importance de la mosquée Al-Aqsa.

Par l’imam Ibn Taymiyya 

 Al-Qouds-et-les-merites-de-la-mosquee-al-Aqsa.jpg

Extrait du livre :

 

 

D’après al-Bukhârî et Muslim -qu’Allâh leur fasse Miséricorde-, le Prophète a dit -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- : « Ne faites aucun voyage (spirituel) si ce n’est pour trois mosquées : La Sainte Mosquée, la Mosquée el Aqsa, et ma mosquée que voici. »

 

Les savants s’accordent à dire qu’il est recommandé de se rendre à Jérusalem pour y effectuer certaines adorations légiférées comme la prière, l’invocation, l’évocation (Dhikr), la lecture du Coran, et l’I‘tikâf (retraite spirituelle).

 

Al Hâkim -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- rapporte dans son recueil as-Sahîh que Sulaïmân -‘aleyhi sallam- implora trois faveurs au Seigneur ; il Lui demanda de lui offrir un règne qui n’incombe à aucune personne après lui, un jugement conforme au Sien, et de pardonner à quiconque se rend au Temple de Jérusalem uniquement pour y consacrer la prière.

 

C’est pourquoi, lorsqu’ibn ‘Omar -qu’Allâh l’agrée- s’y rendait pour prier, il se privait même de boire de l’eau en vue de bénéficier de l’invocation de Sulaïmân -‘aleyhi sallam-. Cela implique d’avoir une intention sincère avant de partir et de ne pas entreprendre ce voyage pour des raisons matérielles ou pour y faire des innovations. Dans l’ordre, la mosquée la plus méritoire est celle de la Mecque, puis celle de Médine, et enfin celle d’al Aqsa, car comme il est certifié d’après al Bukhârî et Muslim -qu’Allâh leur fasse Miséricorde-, le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a affirmé : « Une prière dans ma mosquée vaut mieux que mille prières partout ailleurs en dehors de la Sainte Mosquée. » Dans un autre Hadith rapporté par Ahmed, an-Nasâî et d’autres -qu’Allâh leur fasse Miséricorde-, le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a précisé : « Une prière dans La Sainte Mosquée vaut cent mille prières. » concernant al Aqsa, il a souligné qu’une prière dans son enceinte en vaut cinquante ou cinq cents dans une autre version qui paraît plus plausible.

 

 

 

 

 […]

 

  [Page 2/6]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Al-Qouds-et-les-merites-de-la-mosquee-al-Aqsa.docx )

 

Forma pdf :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Al-Qouds-et-les-merites-de-la-mosquee-al-Aqsa.pdf )

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Dieu ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Repost 0

L’imam Ahmad ibn Habal -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Les gens ont plus lanterne besoin de la science que de boire et de manger, car il suffit à l’homme de boire et de manger une ou deux fois par jour alors qu’il a besoin de la science autant qu’il a besoin de respirer. »  [Source : Madarij assalikin, tome 2, page 470]

Rechercher