Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 23:29

 Vingt bonnes raisons de patienter face à la calomnie.

Par l’imam Ahmed Ibn Taymiyya 

 Vingt-bonnes-raisons-de-patienter-face-a-la-calomnie.jpg

 

Extrait du livre :

[…]

 

Quatrièmement : L’individu doit patienter au mal que les autres lui font subir au niveau de sa personne, de son honneur, et de ses biens. Ce genre de malheur est largement plus difficile à supporter. Par nature, l’homme n’aime pas se faire dominer ; celui qui lui fait du mal hante constamment son esprit et seule la vengeance peut le soulager. Les prophètes et les véridiques sont les seuls à pouvoir endurer ce genre d’épreuves. Malgré les atteintes incessantes faites à sa personne, notre Prophète -salla Allahou ‘alayhi wa salam- a déclaré : « Qu’Allah fasse miséricorde à Moussa ! Il a subi bien pire, mais il a su patienter. » [Rapporté par el Bukhârî et Muslim.] Après avoir été physiquement malmené par son peuple, l’un des prophètes s’est exclamé : « Ô Allah ! Pardonne-leur, car ils ne savent pas ! » [Rapporté par el Bukhârî et Muslim] Certaines annales rapportent que Mohammed -salla Allahou ‘alayhi wa salam- a prononcé la même parole en réaction aux attaques venant de son peuple. [Rapporté par e-Tabarânî]. Dans son invocation, il a ainsi réuni trois éléments : il a fait preuve de clémence à leur égard, il a demandé au Seigneur de leur pardonner, et leur a même trouvé une excuse en avançant qu’ils ne sont pas conscients de leurs actes.

 

Cette forme de patience a pour fruit de donner la victoire, de guider sur la bonne voie, de procurer la joie et la force en Dieu, de Lui vouer un plus grand amour, de recevoir aussi de la part des gens un plus grand amour et d’accumuler plus de science. C’est pourquoi, le Seigneur dit :

 

« Nous avons fait d’une partie d’eux des exemples (Imam) guidés par Notre Ordre, en raison de leur patience et, car ils étaient convaincus par nos signes (ou versets) ».

[La prosternation ; 34]

 

Grâce à la patience et à la conviction, on obtient ainsi l’autorité dans la religion. Si l’individu ajoute à la patience, la force de la conviction que représente la foi, il s’élève en échelon pour atteindre le bonheur grâce au Seigneur. Telle est la Faveur d’Allah qu’Il concède à qui Il veut parmi Ses créatures, alors que Sa Faveur est immense ! C’est pourquoi, Allah dit :

 

« Rends le mal par le bien ; tu transformeras ainsi un ennemi avéré en un ami intime • Seuls les gens patients peuvent y parvenir, seuls ceux qui ont un haut rang peuvent y parvenir). »

[Les Versets détaillés ; 33-35]

 

Plusieurs éléments permettent à l’individu d’endurer ce genre de malheur dont notamment :

 

Premièrement : il doit considérer qu’Allah est le Créateur des actes, des mouvements et de l’immobilité, et de la volonté de Ses créatures. Il suffit qu’Il veuille une chose pour qu’elle soit et qu’Il ne le veuille pas pour qu’elle ne soit pas. Le moindre élément infime qui évolue dans le monde céleste ou terrestre ne peut se déplacer sans Son Consentement et Sa Volonté. Les hommes ne sont que des agents, ils doivent plutôt se tourner vers Celui qui les a utilisés contre lui et ne pas considérer le mal qui provient d’eux pour s’épargner ainsi les regrets et les peurs.

 

Deuxièmement : il doit considérer ses péchés et se convaincre qu’Allah n’a pas utilisé ses ennemis contre lui si ce n’est à cause de ses propres fautes, comme le révèle le verset :

 

« Tout malheur est le fruit de ce que vos mains ont récolté). »

[La concertation ; 30]

 

 [Page 3/8]

 

 […]

 

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Vingt-bonnes-raisons-de-patienter-face-a-la-calomnie.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Vingt-bonnes-raisons-de-patienter-face-a-la-calomnie.pdf )

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Dieu ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Repost 0
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 20:31

  

 

La Guérison par la connaissance des droits du Prophète élu

« Ash-Shifâ’ bita’rif Huqûqi al-Mustafâ »

 

Par l’imam al Qadhi ‘Iyyad 

 L'obligation d'aimer le Messager d'Allâh

 

Extrait du livre :


[…]

 

De même, on a interrogé `Alî Ibn Abî Tâlib -qu’Allah l’agrée- en ces termes: « Comment était votre amour pour l'Envoyé de Dieu ? » Il a répondu par ceci: « Par Dieu ! II nous était plus cher que nos biens, nos enfants, nos pères, nos mères et l'eau fraîche au moment de la soif. »

Zayd Ibn Aslam
-qu’Allah l’agrée- rapporte ceci: « Umar sortit un soir. Il vit une lampe allumée et une vieille femme qui travaillait la laine en déclamant ces vers: "Que la paix des bienheureux soit sur Mohammed ! Les meilleurs et les purs ont prié sur sa dépouille mortelle. Tu te levais à l'aube pour prier et pleurer, si seulement la mort qui sévit me permettait de retrouver mon bien-aimé dans l'autre demeure !" 'Umar s'assit alors et se mit à pleurer. »

On rapporte que `Abdullâh Ibn 'Umar
-qu’Allah l’agrée- eut le pied engourdi. On conseilla d'évoquer l'être qui lui était le plus cher afin d'être soulagé.. `Umar -qu’Allah l’agrée- cria: « Ô Mohammed ! » Et il fut soulagé.

De même, on rapporte qu'au moment du trépas de Bilâl
-qu’Allah l’agrée- sa femme disait: « Ah ! Quelle tristesse ! » Mais Bilâl dit alors: « Quelle joie ! Demain nous retrouverons les bien-aimé Mohammed et son groupe ! »

Et on a rapporté la même chose sur Hudhayfa Ibn al-Yamân
-qu’Allah l’agrée-.

Une femme a demandé à `Aïsha
-qu’Allah l’agrée-  de lui laisser voir la tombe de l'Envoyé de Dieu Aïsha s'exécuta et cette femme pleura longuement, jusqu'au trépas.

Lorsque les habitants de la Mecque capturèrent Zayd Ibn al-Dathina et l'emmenèrent hors du Sanctuaire pour le tuer, Sufyan Ibn Harb lui dit: « Ô Zayd ! Aimerais-tu que Mohammed soit maintenant chez nous pour lui trancher la nuque à ta place et que tu sois chez toi? » Sans hésitation, Zayd lui répondit: « Par Dieu ! Je n'aimerais pas que Mohammed, là où il se trouve maintenant, soit égratigné même par une épine, alors que je resterais assis chez moi ! » Abû Sufyan dit alors: « Je n'ai jamais vu des hommes aimer un homme comme les Compagnons de Mohammed aimèrent celui-ci. »

Ibn `Abbâs
-qu’Allah l’agrée- a rapporté ceci: Lorsqu'une femme émigrait et venait voir le Prophète -salla Allahou ‘alayhi wa salam-  il la faisait jurer par Dieu en répétant: « Je ne suis pas partie par haine d'un mari, ni par désir d'un territoire par rapport à un autre, mais je suis partie par amour pour Dieu et pour Son Messager ! »

 

 [Page 5/25]

 

 […]

 

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/2/Toute-innovation-est-un-egarement.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/2/La-Guerison-par-la-connaissance-des-droits-du-Prophete-e.pdf )

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

Repost 0
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 01:23

 Le Repentir :

Le Tawîd expie tous les péchés 

 

 Le Repentir - Le Tawhîd expie tous les péchés

 

Extrait du livre :

[…]

 

L’importance du Tawhid

 


C'est une énorme condition à satisfaire pour obtenir la promesse de pardon. Cette condition c'est le fait d'être exempt de polythéisme que ce soit en petite ou grande quantité, que le polythéisme soit mineur ou majeur. Seul est exempt de cela celui qui se soumet à Allah élevé Soit-Il et c' est le cœur sain comme Allah élevé soit-Il :

 

« Le jour où ni fortune, ni enfants ne seront d'aucune utilité sauf celui qui rencontre Allah avec un cœur sain ».

[Sourate ash-Shoura : 89]

Ibn Rajab -qu’Allah lui fasse Miséricorde- dit:

 

«  Celui qui vient à Allah avec le Tawhid et autant de péché que ne peut contenir la terre, alors, Allah le rencontrera avec un pardon équivalent-jusqu' à ce qu' il dise-Si le Tawhid du serviteur et sa sincérité sont parfait, et que le serviteur réalise les conditions (de ce Tawhid) avec son cœur, sa langue et ses membres ou avec son cœur et sa langue lors de sa mort, alors cela sera suivi d' un pardon des péchés antérieurs et empêcheront à ce serviteur l' entrée à l' Enfer.(C' est à dire un tel serviteur rentrera directement au paradis)

Ainsi celui qui réalise le Tawhid avec son cœur, cela fera sortir de son cœur tout ce qui est autre qu' Allah: que ce soit sous forme d' amour, de vénération, de considération (respect), de peur, de crainte ou de tawakoul (c' est le fait de s' en remettre sur).

 

A ce moment-là, le Tawhid du serviteur brûlera tous ses péchés et toutes ses fautes même s'ils sont aussi nombreux que l'écume de la mer »

L'érudit Ibn Qayyîm -qu’Allah lui fasse Miséricorde- a dit :


« Il est pardonné aux gens du Tawhid pur, ceux qui ne l'ont pas entaché de polythéisme, ce qui n'est pas pardonné çà ceux qui ne sont pas dans leur cas. Si l'adepte du Tawhid, qui n'a rien associé du tout à Son Seigneur, le rencontre avec autant de péchés que ne peut contenir la terre, Allah lui accordera un pardon équivalent. Et cela n'arrive pas à celui dont le Tawhid a été diminué. Ceci du fait que le Tawhid pur et sincère qui est exempt de tout type de polythéisme, il ne reste avec lui aucun péché car ce Tawhid inclus autant d'amour d'Allah, de considération, de vénération, crainte et d'espoir en Lui Seul qu'il ne faut pour laver tous les péchés fussent-ils aussi nombreux que l'écume de la mer. »  

 

 [Page 15/22]

 

 […]

 

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

( http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Le-Repentir---Le-Tawid-expie-tous-les-peches.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Le-Repentir---Le-Tawid-expie-tous-les-peches.pdf )

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Dieu ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Repost 0
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 21:42

"Ar-Rawd Al-Anîq fi Fadl As-Siddîq"

Les Jardins élégants dans les Mérites d’As-Siddîq

 

Par l'imam Jalâlu dîn as-Souyoûtî

 

Les jardins élégants dans les mérites du Véridique

 

 

As-Souyoûti était l'une des figures saillantes du mouvement scientifique, religieux et littéraire de la seconde moitié du 9ème siècle hégirien. Son activité scientifique en termes de rédaction remplit diverses branches comme l'exégèse, le hadîth, le fiqh, l'histoire, les tabaqât, la grammaire, la linguistique, la littérature et autres. Ainsi possédait-il une culture encyclopédique. 

 

« Le livre que voici, intitulé Ar-Rawd Al-Anîq fi Fadl As-Siddîq (Les Jardins élégants dans les Mérites d’As-Siddîq), réunit quarante hadiths abrégés (i.e. sans citer la chaîne de transmission complète), faciles à mémoriser pour ceux qui souhaitent le faire parmi les pieux. Et j’invoque Allâh pour qu’Il nous fasse profiter d’une affiliation à lui, et qu’Il nous réunisse ainsi que lui dans la demeure de l’au-delà avec Mohammad, paix et bénédictions d’Allâh sur lui, ainsi que sur sa famille. Amine, Amine, Amine. » (L’introduction de l’imam du livre rahimahoull-Lahu ta`ala)

 

Extrait :

 

[…]

 

Hadîth 16

Selon Anas le Messager d’Allâh paix et bénédiction d’Allâh sur lui, a dit : " Abû Bakr est un ministre qui agit à ma place, `Omar parle par ma langue, et je suis de `Othmân et `Othmân est de moi, et c’est comme si O Abû Bakr je te voyais intercéder pour ma communauté ", rapporté par Ibn An-Najjâr, et`Omar fut décrit ainsi parce qu’il est parmi les Muhaddathîn, ceux par la langue desquels parlent les Anges ; tache donc de savoir cela.


Hadîth 17

Selon Abû Hurayrah qu’Allâh l’agrée le Messager d’Allâh paix et bénédiction d’Allâh sur lui, dit : " Jibrîl vint à moi et me fit voir la Porte du Paradis par laquelle rentrera ma communauté ". Abû Bakr de dire : "J’aurais tant aimé être avec toi pour le voir." Il [i.e. le Messager] dit : " c’est toi, certes, ô Abû Bakr le premier de ma communauté à rentrer au Paradis ", rapporté par Abû Dâwûd et d’autres, qualifié de sahîh (authentique) par Al-Hâkim qui le relata par une autre voie.

 

Hadîth 18

Selon `Ali le Messager d’Allâh paix et bénédiction d’Allâh sur lui, dit : " Jibrîl vint me trouver. Je lui dis : qui émigre avec moi ? Il répondit : Abû Bakr, et c’est lui qui te succède à la tête de ta communauté, et c’est lui le meilleur de ta communauté ", rapporté par Ad-Daylamî.

 

[…]

 

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Ar-Rawd-Al-Aniq-fi-Fadl-As-Siddiq---Les-Jardins-elegan.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Ar-Rawd-Al-Aniq-fi-Fadl-As-Siddiq---Les-Jardins-elegant.pdf )

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Dieu ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

 


Repost 0

L’imam Ahmad ibn Habal -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Les gens ont plus lanterne besoin de la science que de boire et de manger, car il suffit à l’homme de boire et de manger une ou deux fois par jour alors qu’il a besoin de la science autant qu’il a besoin de respirer. »  [Source : Madarij assalikin, tome 2, page 470]

Rechercher