Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 22:46

 

Exégèse des Sourates al-Fâtiha, al-Ikhlâs et des deux protectrices (al-mou‘awidhatayn) : al-Falâq et an-Nâss

 

تَفْسِيْرُ سُوَرِ الفَاتِحَةِ وَالإِخْلَاصِ وَالمُعَوِّذَتَيْنِ

 

 

Par l’imâm Mouhammad Ibn ‘Abd al-Wahhâb

 

 

 

Tafsir-copie-1.png

 

 

 

 

 

Langue : Arabe et Français

 

 

 

 

 

 

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمنِ الرَّحِيمِ

 

 

 

 

 

 

 

 

Extrait du livre

 

 

 

 […]

 

 

 

 

Sommaire

فهرس

 

 

 

 

 

 

Commentaire de la Soûrate al-Fātiha.............2

 

Commentaire de la Soûrate al-Ikhlâs...........22

 

Commentaire de la Soûrate al-Falâq............23

 

Commentaire de la Soûrate an-Nâss.............26

 

 

 

 

 

 

Commentaire de la Soûrate al-Fātiha

تفسير سورة الفاتحة

 

قال شيخ الإسلام محمد بن عبد الوهاب رحمه الله:

 

Sache, qu’Allah te guide dans son obéissance, et te protège, et soit ton Allié ici bas et dans l’au-delà :

 

اعلم أرشدك الله لطاعته, وأحاطك بحياطته, وتولاك في الدنيا والآخرة, أن مقصود الصلاة وروحها ولبها هو إقبال القلب على الله تعالى فيها, فإذا صليت بلا قلب فهي كالجسد الذي لا روح فيه, ويدل على هذا قوله تعالى: {فَوَيْلٌ لِلمُصَلِّيْنَ* الَّذِيْنَ هُمْ عَنْ صَلَاتِهِمْ سَاهُونَ} (سورة الماعون 4-5)

 

Que l’objectif de la prière, son âme et son noyau sont d’orienter son cœur vers Allah. Une prière sans la présence du Coeur est comme un corps sans âme. Allah a dit : « [4] Malheur donc, à ceux qui prient [5] tout en négligeant leur Prière» Sourate 107

 

ففسر السهو بالسهو عن وقتها, أي إضاعته- والسهو عن ما يجب فيها, والسهو عن حضور القلب, ويدل على ذلك الحديث الذي في صحيح مسلم أن رسول الله صلى الله عليه وسلم قال: ((تلك صلاة المنافق, تلك صلاة المنافق, تلك صلاة المنافق, يرقب الشمس حتى إذا كانت بين قرني شيطان قام فنقر أربعاً لايذكر فيها إلا قليلاً)) (رواه مسلم) .

 

La négligence dont parle ce verset fut interprétée comme étant la négligence de la prier en son heure, en la délaissant, et de même, la négligence de ses obligations, mais aussi : négliger la présence du cœur. Ceci nous est prouvé par le Hadîth rapporté par Mouslim, que le messager d’Allah Salla llahou ‘alayhi wa sallam a dit : « Voilà la prière de l’hypocrite ! Voilà la prière de l’hypocrite ! Voilà la prière de l’hypocrite ! Il épie le soleil jusqu’à ce qu’il soit entre les deux cornes de Satan, puis il se lève et prie rapidement, et n’évoque que très peu Allah. » Rapporté par Mouslim.

 

فوصفه بإضاعة الوقت بقوله: ((يرقب الشمس)) وبإضاعة الأركان بذكره النقر , وبإضاعة حضور القلب بقوله: ((لا يذكر الله فيها إلا قليلا)).

 

Ce Hadîth nous a décrit la négligence comme étant :

 

  •     Le délaissement de son heure, lorsqu’il dit « Il épie le soleil ».
  •     La négligence de ses piliers, lorsqu’il dit « se lève et prie rapidement».
  •     La négligence du cœur lorsqu’il dit « et n’évoque que très peu Allah ».

 

إذا فهمت ذلك فافهم نوعا واحدا من الصلاة, وهو قراءة الفاتحة لعل الله أن يجعل صلاتك في الصلوات المقبولة المضاعفة المكفرة للذنوب.

 

Si tu peux comprendre ça, alors comprend juste une seule forme de prière : la récitation de la Fâtiha, afin qu’Allah fasse de ta prière, une prière acceptée, aux récompenses multipliées et absolvant les péchés.

 

ومن أحسن ما يفتح لك الباب في فهم الفاتحة حديث أبي هريرة الذي في صحيح مسلم قال سمعت رسول الله صلى الله عليه وسلم يقول: ((يقول الله تعالى: قسمت الصلاة بيني وبين عبدي نصفين ولعبدي ما سأل فإذا قال العبد (الحَمْدُ لِلهِ رَبِّ العَالَمِيْنَ) قال الله: حمدني عبدي , فإذا قال: (مَالِكِ يَوْمِ الدِّيْنِ) قال الله: مجدني عبدي , فإذا قال: (إِيَّاكَ نَعْبُدُ وَإِيَّاكَ نَسْتَعِيْنَ) قال الله: هذا بيني وبين عبدي ولعبدي ما سأل , فإذا قال: (اِهْدِنَا الصِّرَاطَ المُسْتَقِيْمَ , صِرَاطَ الَّذِيْنَ اَنْعَمْتَ عَلَيْهِمْ غَيْرِ المَغْضُوبِ عَلَيْهِمْ وَلَا الضَّالِّيْنَ) قال الله: هذا لعبدي ولعبدي ما سأل)) انتهى الحديث. (اخرجه مسلم).

 

La meilleure clef qui t’ouvre la porte de l’explication de la Fâtiha, c’est le Hadîth d’Abou Hourayra se trouvant dans le Sahîh de Mouslim, qui dit : « J’ai entendu le messager d’Allah salla llahou ‘alayhi wa sallam dire : « Allah dit : J’ai divisé la prière entre Moi et Mon serviteur en deux moitiés, et à Mon serviteur ce qu’il aura demandé : Lorsqu’il dit « La louange est à Allah, le Seigneur des mondes » Allah dit « Mon serviteur M’a loué. » Lorsqu’il dit « Le très miséricordieux, Celui qui fait miséricorde » Allah dit « Mon serviteur M’a honoré. » Lorsqu’il dit « Le Roi du jour du jugement » Allah dit « Mon serviteur m’a glorifié. Lorsqu’il dit « C’est Toi que nous adorons, et c’est à Toi que nous implorons l’aide. » Allah dit « C’est entre Moi et Mon serviteur, et mon serviteur aura ce qu’il demande. Et lorsqu’il dit « Guide nous dans le droit chemin, le chemin de ceux que Tu as comblé de bienfaits, pas celui de ceux qui encourent Ta colère ni celui des égarés. » Allah dit « C’est à Mon serviteur, et il aura ce qu’il a demandé… »

 

 

 

 […]

 

 

  [Page 2/28]

 

 

 

Téléchargement

بِسْمِ اللهِ 

 

 

Format word (doc.) :

 

 


 

word-image3

 

 

 

 { http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/4/Tafsir-al-Fatiha-al-Ikhlas-al-Falaq-et-an-Nass.docx  }  

 

 

 

 

 

Format pdf :  

 


 

Pdf-image2

 


 { http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/4/Tafsir-al-Fatiha-al-Ikhlas-al-Falaq-et-an-Nass.pdf  }  

 

 


 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Partager cet article

commentaires

conferencetelephonique-islam 01/06/2016 21:09

Conférence Téléphonique Débat Islamique Numéro 09,72,56,68,16 SANS CODE GRATUIT VENEZ On Parles de Roqya Symptômes de Sorcellerie Djinns Amoureux et Mauvais Œil la prière la mort les anges .Débat sur les religions

Sindou Adama Koné 24/05/2016 20:48

Merci pour tout ce que vous faites pour l'islam. Qu'allah vous bénisse!

L’imam Ahmad ibn Habal -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Les gens ont plus lanterne besoin de la science que de boire et de manger, car il suffit à l’homme de boire et de manger une ou deux fois par jour alors qu’il a besoin de la science autant qu’il a besoin de respirer. »  [Source : Madarij assalikin, tome 2, page 470]

Rechercher