Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 17:05

L'Antéchrist, le faux messie

« Al Masîh ad-Dajjâl »

Al-Massihu-Dajjal.jpg

 

Extrait du livre :

 

Lequel de ses yeux est éteint ?

 

Le Qadi Iyadh -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Les yeux de Dajjal sont tous les deux défectueux puisque toutes les versions sont exactes. C'est l'œil droit qui est effacé et éradiqué, l'œil borgne c'est-à-dire éteint et sans lumière comme l'indique le hadith d'Ibn 'Omar. L'œil gauche qui comporte un morceau épais est également défectueux. Ses yeux sont borgnes dans ce sens qu'ils comportent un défaut. En effet, le qualificatif borgne peut être utilisé pour désigner toute chose défectueuse. Ceci s'applique plus particulièrement à l'œil. Les deux yeux de l'Antéchrist sont tous borgnes ; l'un parce qu'éradiqué et l'autre parce que défectueux. »

 

Cette conciliation entreprise par - le qadi Iyadh -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a été approuvée par an-Nawawi -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- et jugée plausible par al-Qurtubi -qu’Allâh lui fasse Miséricorde-.

 

Résumer de La description physique du Dajjâl

 

L’Imâm Ibn Kathîr -qu'Allâh lui fasse miséricorde- résume sa description en 5 points :

 

1 – Il est borgne, comme cela a été rappelé précédemment dans les ahâdîth authentiques.

 

C'est de son œil droit qu'il sera borgne.

 

2 – Il est de couleur rougeâtre. Une version plus précise signale qu'il est d'un blanc éclatant. Il est possible de concorder les différentes versions en disant : « Il est d'un blanc éclatant virant vers le rouge. »

 

3 – Il est corpulent. Dans une version du « hadîth de l'espionne » il est décrit comme suit : « Une fois à l'intérieur (dans un monastère) nous fumes face au plus grand homme que nous n'ayons jamais vu. »

 

4 – Il est écrit entre ses yeux : « kâfir » (mécréant), tout croyant pourra le déchiffrer qu'il sache lire ou non. Dans une version, il est dit : « tout musulman ».

 

5 – Il a beaucoup de cheveux, de derrière on dirait un serpent, dans une autre version il est dit : « de derrière il est frisé comme des mailles ». Autrement dit, ses cheveux sont crépus et rêches. Fin de citation.

 

Source : An Nihâyah fil Fitan wal Malâhim

 

Il n'enfantera pas 

 

Ibn Sayyad dit à Abou Said -qu’Allâh l’agrée- : « N'as-tu pas entendu le Messager de Dieu -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallâm- dire qu'il (l'Antéchrist) n'enfantera pas ?"
- J'ai dit : "Si". 
» [Rapporté par Mouslim n°5209]

 

Le lieu de son apparition

 

Abou Bakr as-Siddiq -qu’Allâh l’agrée- a dit : « Le Messager de Dieu v nous a racontés (ceci) : « L'Antéchrist jaillira d'une terre de l'Orient appelée Khourasan. ». » [Rapporté par Ahmad et At-Tirmidhi n°2163 ; Déclaré authentique par al-Albani dans Sahih al-Djami as-Saghir n°3398]

 

 

 

 […]

 

  [Page 4/13]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/C/Al-Masihu--Dajjal.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/C/Al-Masihu--Dajjal.pdf

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 17:03

Connais ton ennemi Iblîs [Shaytân]

Connais-ton-ennemi-Iblis.jpg

 

Extrait du livre :

 

Il est le premier des génies (djinns) à être créé

 

Allâh -Ta‘âlâ- a dit :

 

« Et lorsque Nous dîmes aux anges : "Prosternez-vous devant Adam", ils se prosternèrent, excepté Iblis [Satan] qui était du nombre des djinns et qui se révolta contre le commandement de son Seigneur. »

(Sourate 18, verset 50)

 

Al-Hassan al-Basri -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Iblis n'a jamais appartenu aux anges, même pas pendant un clin d'œil. Il est même le premier djinn comme Adam (sur lui la paix) est le premier humain. » [Source : Tafsir at-Tabari avec une chaîne authentique, tome 3, page 89]

 

Il est le seul habitant du Paradis à avoir désobéi à l'ordre de Dieu de se prosterner devant Adam

 

Allâh -Ta‘âlâ- a dit :

 

« Et lorsque Nous demandâmes aux anges de se prosterner devant Adam, ils se prosternèrent à l'exception d'Iblis qui refusa, s'enfla d'orgueil et fut parmi les infidèles. »

(Sourate 2, verset 34)

 

« Alors, les anges se prosternèrent tous ensemble, excepté Iblis qui refusa d'être avec les prosternés. »

(Sourate 15, verset 31-32)

 

« Et lorsque Nous dîmes aux anges : "Prosternez-vous devant Adam", ils se prosternèrent, excepté Iblis [Satan] qui était du nombre des djinns et qui se révolta contre le commandement de son Seigneur. »

(Sourate 18, verset 50)

 

 

 

 

 

 

 […]

 

  [Page 2/11]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/C/Connais-ton-ennemi-Iblis.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/C/Connais-ton-ennemi-Iblis.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

 

5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 19:53

Le jour du jugement dernier approche pour les hommes... 

Alors que dans leur insouciance ils s’en détournent !!!

Le-Jour-du-Jugement-Dernier-approches.jpg

Extrait du livre :

 

Le Jour Dernier

 

Ce Jour est très proche

 

Le Très Haut a dit :

 

« (L'échéance) du règlement de leur compte approche pour les hommes, alors que dans leur insouciance ils s'en détournent. »

(Sourate 21, verset 1).

 

Dans son Tafsir tome 3, page 172, Ibn Kathir -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- dit : « C'est un avertissement de la part de Dieu le Puissant et Majestueux relatif à l'imminence de l'Heure et son approche, choses dont les gens sont distraits. C'est-à-dire qu'ils ne les savent pas et ne s'y préparent pas. »

 

Le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallâm- a dit : « J'ai été envoyé, alors que le moment qui me sépare de l'Heure est comparable à ces deux doigts. » [Rapporté par Al-Boukhâri et  Mouslim]

 

Aucune personne ne connait le moment de son arrivée

 

Allah -Subhânahu wa ta‘âlâ- a dit :

 

« La connaissance de l'Heure est auprès de Dieu »

(Sourate 31, verset 34)

 

« Ils t'interrogent sur l'Heure : "Quand arrivera-t-elle ? " Dis : "Seul mon Seigneur en a connaissance. Lui seul la manifesta en son temps. »

(Sourate 7, verset 187)

 

Le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallâm- répondit à l'ange Jibrîl -‘aleyhi sallâm- sur ce sujet : « Celui qui a été questionné n'en sait pas plus à ce sujet que celui qui l'a interrogé. » [Rapporté par Al-Boukhâri et Mouslim]

 

Seuls les pires des gens vivront sur terre quand l'Heure arrivera

 

Ibn Mas'oud -qu’Allâh l’agrée- a dit : « Le Messager de Dieu -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallâm- a dit : « l'Heure ne trouvera vivant que les pires. » [Rapporté par Mouslim n°5243 et Ahmad n°3548]

 

Mirdas al-Aslami -qu’Allâh l’agrée- a dit : « Le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallâm- a dit : "Les pieux disparaîtront progressivement et il ne restera alors que des rebuts semblables aux miettes de blé ou de dattes dont Dieu ne tiendra aucun compte". » [Rapporté par Ahmad et Boukhari ; Djami' as-Sahih n°7934]

 

Ce jour arrivera subitement

 

Allah -Subhânahu wa ta‘âlâ- a dit :

 

« Lourde elle sera dans les cieux et (sur) la terre et elle ne viendra à vous que soudainement. »

(Sourate 7, verset 187)

 

« Et l'ordre [concernant] l'Heure ne sera que comme un clin d'œil ou plus bref encore ! »

(Sourate 16, verset 77)

 

 

 […]

 

  [Page 2/25]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/3/Le-Jour-du-Jugement-Dernier-approches2.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/3/Le-Jour-du-Jugement-Dernier-approches2.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 18:11

La récitation du Coran en méditant ses versets, un moyen d’accès à l’amour d’Allâh

Par l’Imâm Ibn Qayyîm Al-Jawziyyah

La-recitation-du-Coran-en-meditant-ses-versets.jpg

 

 

Extrait du livre :

 

La récitation du Coran en méditant ses versets, en essayant de comprendre leurs sens et en cherchant à savoir ce qu'Allah vise par eux,

 

 

La récitation du Coran en méditant ses versets, en essayant de comprendre leurs sens et en cherchant à savoir ce qu'Allah vise par eux.

 

Parmi les moyens d'accès à l'amour d'Allah, il y a la récitation du Coran avec humilité, méditation et application dans la compréhension de ses sens. En effet, il n'est pas étonnant que le recours incessant au Livre d'Allah soit l'une des plus grandes actions qui attirent l'amour d'Allah. Si Allah le Très-Haut a voulu par Sa sagesse que notre croyance en Lui relève de la croyance en tout ce qui nous est caché -ghayb-, c'est qu'il a voulu également que Son discours adressé à nous soit quelque chose de manifeste : ainsi, nous pouvons voir Sa parole écrite [sur les pages du Coran], nous pouvons entendre sa récitation et sentir l'impact des mots la constituant et des sens qu'elle véhicule vers nos cœurs et nos esprits. Les pieux prédécesseurs étaient conscients de cette réalité lorsqu'ils récitaient le Coran. Al-Hasan Ibn ‘Alî -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Ceux qui étaient avant vous considéraient le Coran comme des messages que leur Seigneur leur envoyait. Ils les recevaient le jour et les méditaient le soir ».

 

C'est vraiment une chose extraordinaire qu'Allah, le Très-Grand, le Très-Haut, le Maître de la Royauté ait élu cet être faible et petit qu'est l'homme pour recevoir Son discours, qu'il l'ait privilégié et honoré en daignant lui parler et s'entretenir confidentiellement avec lui.

 

Ibn Al-Jawzî -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Celui qui récite le Coran sublime se doit de considérer l'ampleur de la bienveillance d'Allah le Très-Haut à l'égard de Ses créatures en rendant la compréhension de Sa parole accessible à leur intelligence. Il se doit également de prendre conscience que les paroles qu'il récite ne sont pas l'œuvre d'un humain, de ressentir la grandeur de leur Auteur -exalté soit-Il- et de les méditer ».

 

Ibn As-Salâh -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « La récitation du Coran est un don par lequel Allah a honoré les hommes. Selon certaines données traditionnelles, les Anges n'ont pas eu ce privilège et cherchent à l'entendre de la bouche des hommes ».

 

Cependant, ce don ne s'accomplit que si celui qui récite le Coran ne le fait que pour plaire à Allah -al-ikhlâs-. L'imâm An-Nawawî -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit que la sincérité est la première qualité dont doit se parer celui qui récite le Coran. En récitant le Coran, il doit prendre conscience au fond de son âme qu'il s'entretenait intimement avec Allah le Très-Haut.

 

Pense, cher frère, qu'Allah t'a donné l'autorisation de t'entretenir intimement avec Lui, te confiant ainsi le secret de Son amour, car le Coran guide vers Son amour. Puisque le Coran est la voie qui mène vers Allah et ce qu'Il aime, il n'y a pas de doute que le fait d'aimer le Coran permet au cœur et à l'esprit d'accéder à la connaissance d'Allah et à ce qu'Il aime. Grâce à lui, on apprend les noms et les attributs d'Allah, ce dont il convient de Le qualifier et ce dont II est trop transcendant pour en être qualifié, de même ce qu'Il a institué comme lois détaillées dont la conformité attire Son amour et Sa satisfaction.

  

  

 

 

 

 

 […]

 

  [Page 6/22]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/2/La-recitation-du-Coran-en-meditant-ses-versets.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/2/La-recitation-du-Coran-en-meditant-ses-versets.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 17:54

Le comportement à avoir dans le rappel aux gens

Par l’Imâm Ibn Taymiyya

Le-comportement-a-avoir-dans-le-rappel-aux-gens.jpg

 

 

Extrait du livre :

 

La douceur se fait avec les commandements, et la bienfaisance après cela.

Et celui qui n’est pas savant sur le sujet rentre dans ce sur quoi il n’a aucune connaissance.

S’il est savant sur le sujet sans être doux, il est à exemple du médecin dépourvu de douceur, qui se conduit avec rudesse envers le malade qu’il n’acceptera pas de lui, ou encore l’éducateur rude dont l’enfant n’acceptera rien.

Allâh a dit à Mussâ et Hâroûn -‘alayhim as-salât wa sallâm- :

« Puis, parlez-lui gentiment. Peut-être se rappellera-t-il ou [me] craindra-t-il »

[Sourate 20, verset 44]

Puis, lorsqu’il a ordonné et interdit, il subira nécessairement des torts, donc il doit patienter et être clément, comme Allâh dit :

« Commande le convenable, interdis le blâmable et endure ce qui t’arrive avec patience. Telle est la résolution à prendre dans toute entreprise ! »

[Sourate 31, verset 17]

Allâh a ordonné à Son Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- de patienter sur les torts des polythéistes en de nombreux moments, alors qu’il est l’imâm de ceux qui ordonnent le bien et interdisent le mal.

Il faut donc avant tout que l’individu ordonne pour Allâh, vise l’obéissance à Allâh en ce qu’il ordonne, aime la rectitude pour celui à qui il s’adresse.


 

 

 

 […]

 

  [Page 2/4]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/2/Le-comportement-a-avoir-dans-le-rappel-aux-gens.docx )


Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/2/Le-comportement-a-avoir-dans-le-rappel-aux-gens.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 17:14

Degrés dans l’accomplissement de la prière

Par Ibn Al-Qayyîm

Degres-dans-l-accomplissement-de-la-priere.jpg

 

 

Extrait du livre :

 

Et les gens, en ce qui concerne l’accomplissement de leur prière, sont divisés en cinq niveaux :

 

Le premier : Le niveau de celui qui est négligent et fait du tort à son âme : Il est celui qui échoue dans l’accomplissement correct des ablutions, de la prière en son temps, ses limites indiquées et dans l'accomplissement de ses piliers essentiels.

 

Le deuxième : Celui qui préserve ses prières dans leurs temps appropriés et dans leurs limites indiquées, accomplit leurs piliers essentiels et accomplit ses ablutions avec soin. Cependant, son effort (dans la réalisation de ceci) est perdu par des chuchotements dans sa prière, donc il est emporté par des pensées et des idées.

 

Le troisième : Celui qui préserve ses prières dans les limites indiquées, accomplit leurs piliers essentiels et s'efforce de repousser les chuchotements, les pensées et les idées. Il est occupé à la lutte contre son ennemi (Shaytan) pour qu'il ne vole pas de sa prière. À cause de cela il est engagé (à la fois) dans la prière et le jihad.

 

 

 

 […]

 

  [Page 2/3]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/2/Degres-dans-l-accomplissement-de-la-priere.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/2/Degres-dans-l-accomplissement-de-la-priere.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 18:32

Les sources de l'interprétation des rêves

Par l’Imâm Al-Baghâwî

 Les-sources-de-l-interpretation-des-reves.jpg

 

Extrait du livre :

 

L’Imâm Al-Baghâwî -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Sachez que l'interprétation comporte des sections. Car elle peut s'appuyer sur des références comprises dans le Coran, la Sunna ou les proverbes courants. L'interprétation peut aussi porter sur les noms et les sens. Elle peut également être fondée sur l'antinomie et l'inversion, c'est-à-dire l'usage des contraires. »

 

L’Imâm Al-Baghâwî -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a cité des exemples parmi lesquels les suivants :

L'interprétation s'appuyant sur des indications tirées du Coran est comme le fait de considérer la corde comme un symbole de l'engagement conformément au propos du Très Haut : « Cramponnez-vous à la corde de Dieu. »

 

 

 […]

 

  [Page 2/2]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/2/Les-sources-de-l-interpretation-des-reves.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/2/Les-sources-de-l-interpretation-des-reves.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 19:55

La Résurrection

L'ultime épreuve avant la demeure finale 

Par l’Imâm Al Hârith Ibn Asad Al Muhâsibî

La-Resurrection---L-ultime-epreuve-avant-la-demeure-final.jpg

Extrait du livre :

 

 

La résurrection de la totalité des êtres humains

 

 

Ensuite Isrâfîl -‘aleyhi sallam- fera cet appel : « Ô corps usés, os pourris, cheveux dispersés et veines arrachées ! Levez-vous des gosiers des oiseaux, des ventres des fauves, des profondeurs des océans et des entrailles de la terre pour comparaître devant Le Seigneur des Mondes ! »

 

Ensuite tous les esprits (au sens de souffle vital) des créatures reprendront des formes, et chaque esprit s'installera dans une lucarne car le nombre des formes et des lucarnes correspondra à celui des esprits individuels des créatures. Isrâfîl soufflera dans les formes et le ciel fera tomber sur la terre une eau provenant de l'océan de la vie qui la viscosité du sperme humain en provoquant le développement des os, des veines, de la chair et de la peau, mais ce ne sont que des corps entassés les uns sur les autres, dépourvus de souffle vital.

 

Allâh (qu'Il soit exalté) dira ensuite : « Ô Isrâfîl, souffle dans les formes et redonne la vie, par Ma permission, aux habitants des tombes, aux bénéficiaires de la joie et de la gaieté. »

 

Isrâfîl soufflera alors dans les formes et dira : « Ô esprits périssables ! Regagnez vos corps et levez-vous pour comparaître devant Le Seigneur des Mondes ! » Allâh -ta‘âlâ- dira alors : « Par Ma Gloire et Ma Majesté ! Chaque esprit regagnera son corps ! »

 

Lorsque les corps entendront l'Ordre d'Allâh -ta‘âlâ-, chacun d'eux regagnera son corps.

 

Ensuite la terre s'ouvrira sur eux. Et voilà qu'ils sont debout.

 



 

 […]

 

  [Page 5/8]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/2/La-Resurrection---l-ultime-epreuve-avant-la-demeure-fi.docx ) 

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/2/La-Resurrection---l-ultime-epreuve-avant-la-demeure-fin.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

 

10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 00:49

Patienter face aux décrets est une partie de la foi en Allâh

Par l’Imâm ‘Abd ur-Rahmân Ibn Hâsan Âl sh-Shaykh

Patienter-face-aux-decrets.jpg

 

Extrait du livre :

 

Les vertus de la patience

 

L’imam Ahmed  -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Allah a cité la patience (sabr) à 90 endroits de son Livre »

 

Et elle apparaît dans le hadith authentique : « La patience est une lumière. »

 

Le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallama également dit : « Nul n’a reçu de don meilleur et plus abondant que celui de la patience »

 

‘Umar -qu’Allâh l’agrée- a dit : « Nous avons considéré les meilleurs moments de nos vies, comme étant ceux dans lesquels il y avait la patience (sabr) »

 

‘Alî -qu’Allâh l’agrée- a dit : « Certes, la patience fait partie de la foi (îmân). Sa place est comme la tête quant au reste du corps »

 

Puis il éleva la voix et dit -qu’Allâh l’agrée- : « En vérité, Il n’y a de foi (îmân) pour celui qui n’a pas de patience ». »

 

 

La signification de la patience

 

Le mot « sabr » (dans la langue arabe) est originaire du mot « sabara » (être patient et persévérer), il indique le fait de se retenir et de se maîtriser. (Sa signification au niveau de la sharî’ah) implique le fait de : maîtriser son âme de l'agitation, d’empêcher la langue de se plaindre et empêcher les mains de se griffer les joues, de déchirer les vêtements et de faire d’autres actes similaires. Ceci fut mentionné par Ibn al-Qayyim -qu’Allâh lui fasse Miséricorde-.

 

Et saches que la patience est de trois sortes :

 

1. la patience lors (de l’exécution) des ordres d’Allah,

 

2. la patience lors (de l’abandon et l’éloignement) des interdits d’Allah, et

 

3. La patience face à ce qu’a décrété Allah comme afflictions et malheurs

 

 

 

 […]

 

  [Page 3/11]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/0/Patienter-face-aux-decrets-divins-est-une-partie-de-la-fo.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/0/Patienter-face-aux-decrets-divins-est-une-partie-de-la-foi.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 18:12

Ce qui est licite [Halal] et illicite [Haram] dans la nourriture des gens du Livre [Ahl ul-Kitâb] et des autres mécréants

Par l’Imâm Ibn ‘Abd Al-Barr

Ce-qui-est-licite-et-illicite-dans-la-nourriture.jpg 

 

Extrait du livre :

 

La nourriture des Ahl ul-Kitâb qui nous est licite sont leurs animaux abattus et les autres produits leur appartenant qui nous sont licites et ne nécessitant pas un abattage rituel. Mâlik -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- n'aimait pas manger de la viande qu'ils avaient abattus alors que de la viande sacrifiée par les musulmans était disponible [...].

 

Il s'abstenait dans un tel cas. Ainsi, on doit s'abstenir de prendre la viande des animaux sacrifiés par les juifs et les chrétiens alors que de la viande sacrifiée par des musulmans est disponible.

 

Et ne voyez-vous pas qu'il est interdit à un membre des Ahl ul-Kitâb de participer à l'abattage rituel des sacrifies pour le pèlerinage d'un musulman ?

 

La position de base est que les animaux sacrifiés par les Ahl ul-Kitâb sont licites à la consommation. Il n'y a aucune divergence sur ce sujet car Allâh dit :

 

« La nourriture des gens du Livre vous est permise. »

[Sourate 5 - Verset 5.].

 

 […]

 

  [Page 2/3]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/0/Ce-qui-est-licite-et-illicite-dans-la-nourriture.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/0/Ce-qui-est-licite-et-illicite-dans-la-nourriture.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

L’imam Ahmad ibn Habal -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Les gens ont plus lanterne besoin de la science que de boire et de manger, car il suffit à l’homme de boire et de manger une ou deux fois par jour alors qu’il a besoin de la science autant qu’il a besoin de respirer. »  [Source : Madarij assalikin, tome 2, page 470]

Rechercher