Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 18:16

Ne sois pas tel la bougie : elle se consume elle-même et éclaire pour les autres !

Par l’Imâm ‘Abdul Qadîr Al-Jîlânî

Ne-soit-pas-tel-la-bougie-elle-se-consume.jpg

 

Extrait du livre :

 

Ô gens, œuvrez [- en accomplissant les devoirs et en évitant les interdits -] ! Accomplissez les actes du cœur, purifiez-le et soyez sincères ! 

 

La connaissance de Allah ‘azza wa jall est le fondement de la Religion.

 

Je constate que la plupart d'entre vous sont des menteurs dans leurs paroles et dans leurs actes ; aussi bien lorsqu'ils sont seuls que lorsqu'ils sont en présence d'autrui.  

 

La persévérance vous fait défaut ! Vos paroles ne sont point suivis d'actes, et vos actes sont sans sincérité.

 

 

 

 […]

 

  [Page 2/3]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/3/Ne-soit-pas-tel-la-bougie-elle-se-consume.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/3/Ne-soit-pas-tel-la-bougie-elle-se-consume.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 17:29

Les breuvage déstiné aux gens de l'Enfer

Par l'Imâm Abû al-Farâj Ibn Rajab Al-Hanbalî

Les-breuvages-destines-aux-habitants-de-l-Enfer.jpg

 

Extrait du livre :

 

S'agissant de leur breuvage, Allâh -Subhânahu wa ta‘âlâ- dit :

 

« Et vous boirez par-dessus cela de l'eau bouillante »

[Sourate 56, verset 54].

 

« Leur boisson sera l'eau bouillante qui leur déchirera les entrailles »

[Sourate 47, verset 15].

 

« Sans jamais y goûter ni fraîcheur ni boisson agréable, hormis un breuvage fétide et bouillant »

[Sourate 78, verset 24-25].

 

« Où ils auront pour boisson une eau bouillante et pleine d'immondices, ainsi que d'autres supplices multiples et variés »

[Sourate 38, verset 57-58].

 

« En attendant de se retrouver en Enfer, où sa boisson sera faite d'eau fétide, qu'il tentera d'absorber à petites gorgées, et c'est avec peine qu'il pourra y arriver »

[Sourate 14, verset 16-17].

 

« S'ils demandent à boire, on leur servira un liquide bouillant, semblable à un métal en fusion (al muhl) qui leur brûlera le visage. Quel détestable breuvage et quel lugubre séjour ! »

[Sourate 18, verset 29].

 

Voici donc trois sorte de breuvages destinés aux habitants de l'Enfer que nous mentionnerons ici et qu'Allâh -Subhânahu wa ta‘âlâ- évoque dans Son Livre :

 

Le premier : c'est al hamîm :

 

 

 

 

 […]

 

  [Page 2/3]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/3/Les-breuvage-destine-aux-gens-de-l-Enfer.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/3/Les-breuvage-destine-aux-gens-de-l-Enfer.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 18:40

L'invocation [ad-Dou‘a] et la destinée [al-Qadr]

Par l’Imâm Ibn Al-Qayyîm Jawziyyah

L-invocation-et-Al-Qadr.jpg

 

Extrait du livre :

 

Il y a une question très populaire qui est :

 

Si la chose pour laquelle on invoque est déjà décrétée pour leserviteur, il ny a aucun doute qu'elle va lui arriver, qu'il invoque pour cela ou non. Et si elle n'a pas été décrétée pour lui, alors elle ne lui arrivera pas, qu'il ledemande à Allah ou non.

 

Il y a un groupe qui consire cette question comme valable, donc ils ont abandonné l’invocation et sont de lavis qu'il n'y a aucunavantage à le faire. Ces gens, avec leur ignorance excessive et leur égarement sont en contradiction claire, car si nous devions suivre leur avis, il exigerait que nous rejetions tous les différents moyens pour la réalisation de quelque chose (désirée).

 

Donc on peut leur répondre :

 

Si le fait de satisfaire votre appétit et détancher votre soif a été déjà décrété pour vous, alors il n'y a aucun doute que cela va vous arriver, que vous mangiez et buviez ou non. Et si cela na pas été décrété pour vous, cela ne vous arrivera pas, quevous mangiez et buviez ou non.

 

Et de même, si un enfant a été décrété pour vous, donc vous le recevrez certainement, que vous ayez des relations sexuelles avec votre femme ou non. Et si cela n'a pas été décrété pourvous, il ne viendra pas. Ainsi il n'y a aucun besoin du mariage, davoir des rapports sexuels et ainsi de suite.

 

Qui dit une telle chose ?

 

 

 

 

 […]

 

  [Page 2/3]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/3/L-invocation-et-al-qadr.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/3/L-invocation-et-al-qadr.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 17:40

Les défauts de l'âme et sa guérison

 

« Uyûbual-Nafs wa Mudawâtuhâ »

 

"Exposé des vices de l'âme et les moyens de la guérir"

Par l’Imâm Abdel Rahmân as-Sulamî

Les-defauts-de-l-ame-et-sa-guerison.jpg

 

Introduction du livre :

 

Introduction

 

 

Louange à Allâh premièrement et dernièrement et que la grâce et la paix soient infiniment et durablement sur Muhammad  intérieurement et extérieurement.

 

Louange à Allâh qui a fait connaître aux gens de Son élite les défauts de leur âme, les a honorés par la connaissance de sa traîtresse. Il a fait d’eux les gens dotés de vigilance et d’attention face aux états spirituels qui envahissent leurs âmes. Il leur a accordés la réussite pour remédier à leurs défauts et soigner les foyers de leurs maux par des remèdes qui échappent à tout le monde sauf à ceux qui sont attentifs parce qu’ils connaissent le mal de leurs âmes et ne cessent de chercher le remède approprié. Ainsi, Allâh a rendu pour eux aisé cequi est difficile par Sa grâce et la bonne réussite qu’Il octroie.

 

Soit, l’un des maîtres spirituels m’a demandé de composer pour lui quelques chapitres sur les défauts de l’âme qui peuvent éclairer sur sa réalité foncière. J’ai donc répondu favorablement à sa demande en composant ces chapitres dontj’espère qu’Allâh ne les prive pas de Ses bénédictions. Je l’ai fait après avoir consulté Allâh à ce sujet. Allâh me suffit et Il est le Meilleur soutien. Et que la grâce et la paix soient infiniment sur Muhammad et sur les membres de sa Famille ! 

 

Extrait du livre :

 

18

Parmi  ses  autres  défauts  il  y  a  le  bavardage.  Ceci  provient  de  deux  choses :

 

Soit  la recherche de la primauté par laquelle le serviteur veut que les gens voient sa science et son éloquence,

 

Soit du manque de la science qui le pousse à compenser par le bavardage inutile.

 

Le remède approprié consiste en ceci : Le serviteur doit réaliser parfaitement qu’il est tenu par ce qu’il dit, que cela est enregistré contre lui et qu’il en est responsable parce qu’Allâh dit :

 

« Vous traitez de mensonge le Jugement, alors que les gardiens veillent sur vous : de nobles scribes qui savent ce que vous faites ». 

(Sourate 82, verset 9-12).

 

Allâh dit également :

 

« L’homme ne profère aucune parole sans avoir auprès de lui un observateur prêt à l’inscrire ».

(Sourate 50, verset 18).

 

De même l’Envoyé d’Allâh -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallâm- a dit : « Que celui qui croit en Allâh et au Dernier jour dise du bien ou garde le silence ».

 

Le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallâm- a dit également : «Les épreuves sont liées à la parole ».

 

Il -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallâm- a dit aussi : « Qu’est-ce qui fait tomber les gens en enfer sur le nez sinon la moisson de leurs langues ? ».

 

Il -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallâm- a dit encore : « Les  propos  du  fils  d’Adam  sont  contre  lui,  non  en  sa  faveur,  sauf  s’il  s’agit  d’une recommandation du bien ou d’une interdiction du mal et d’une mention d’Allâh ».

 

Ceci trouve d’ailleurs son illustration dans la Parole d’Allâh :

 

« La plupart de leurs entretiens ne comportent rien de bon, sauf la parole de celui qui ordonne une aumône ou un bien notoire ou une réconciliation entre les hommes ».

(Sourate 4, verset 114).

 

 

 

19

Parmi ses autres défauts il y à le fait que lorsqu’elle est satisfaite et contente elle loue celui qui la satisfait  et  la contente d’un éloge qui dépasse  la mesure. Le remède  approprié consiste à exercer l’âme pour qu’elle n’outrepasse pas la mesure en louant celui dont elle est contente  et  en  dénigrant  celui  contre  lequel  elle  se  courrouce.  Car  cela  provient généralement de la négligence des ordres et des interdits. D’autant plus qu’Allâh dit :

 

« Ne poursuis pas ce dont tu n’as aucune connaissance. Il sera sûrement demandé compte de tout : de l’ouïe, de la vue et du cœur ».

(Sourate 17, verset 36),

 

Et que le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallâm-, a dit : «Jeter du sable aux visages des flatteurs ».

 

 

 

20

Parmi ses autres défauts il y à le fait qu’elle consulte Allâh à propos des ses actes. Ensuite elle se courrouce lorsqu’Allâh choisit pour elle. Le remède approprié consiste  en  ceci : 

Le  serviteur  doit  savoir  qu’il  ne  sait  des  choses  que  leurs  aspects extérieurs et que Dieu connaît leurs réalités intérieures et que le bon choix d’Allâh pour lui est meilleur que son propre choix. Car jamais un serviteur ne choisit un état sans qu’il ne renferme une épreuve. Il saura ainsi qu’il est régi et que ce n’est pas lui qui régit, que son courroux contre ce qui est décrété ne change rien au décret divin. Il imposera ainsi à son âme la voie du contentement devant le décret divin et connaîtra le repos.

 

Le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallâm- a dit : « Chacun a une subsistance qui lui parvient. A celui qui se contente de sa subsistance elle sera bénie pour lui et le comblera. Quant à celui qui ne s’en contente pas, elle ne sera pas bénie pour lui et ne le comblera pas ».

 

L’un des Prophètes, Dâwûd (David) -‘aleyhi sallâm- ou quelqu’un d’autre a dit : « Mon Dieu ! Qui est le pire de Tes serviteurs ? »

 

Allâh -Subhânahu wa ta‘âlâ- répondit : « Celui qui Me consulte lorsque Je choisis pour lui il M’accuse et ne se contente pas de Mon jugement ».

 

 

 

 […]

 

  [Page 12/33]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/3/Les-defauts-de-l-ame-et-sa-guerison.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/3/Les-defauts-de-l-ame-et-sa-guerison.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 19:56

Les Blâmes à destination de l'âme

« Mu‘âtabat an-Nafs »

 

« Exhortations purificatrices de l'âme »

 

Par l’Imâm al-Hârith al-Muhâsibî


Les-blames-a-destination-de-l-ame.jpg

 

Extrait du livre :

 

Rappelle-toi le regard d’Allâh

 

Malheur à toi ô âme !...Ne vois-tu pas que ton Maître t’a éloignée par rapport à ce qu’Il octroyait  à  ton  cœur  comme  propension  à  l’éveil,  puissance  de  vigilance,  attachement régulier à Sa mention et crainte de Son oubli et de l’ampleur de Son châtiment ?

 

A tes débuts Allâh a incitéton cœur pour t’éprouver, teredresser et te rapprocher de Lui. Il a averti ton cœur contre les insouciances. Ilt’a comblée généreusement par la douceur quetu ressens dans tes actes d’adoration et d’obéissance et par le grand plaisir que tu ressens dans tes confidences. Et tu te trouves maintenant, matin et soir éloignée d’Allâh, expulsée de Son Seuil, privée de Sa proximité, frappée par l’humiliation et l’excommunication.

 

Tu t’enfonces dans l’insouciance sans qu’Il ne te réveille. Tu te laissesaller à l’oublisans qu’Il t’avertisse. Tu multiplies les faux pas l’un après l’autre sans que ta tristesse ne dure et queton souci ne perdure, car le sens de la vigilance a perdu chez toisa fonction naturelle en devenant incapablede t’avertir et de te rappeler.

 

Ensuite Il t’avoilé par la sanction par rapport à l’usage de la faculté du rappel et l’obéissance que procure l’éveil. Tu es ainsi dans le pire des états que prolonge les deux situations suivantes : Une longue insouciance et un oubli permanent du regard du Majestueux, tout Puissant d’une part, et d’autre part ton désir d’abandonner le recours au rappel et à l’obéissance que procure la vigilance.

 

La première situation est un état de longue insouciance en raison du peu de cas qu’on se fait du Regard d’Allâh. La seconde situation est un état d’audace et d’imprudence envers Allâh malgré l’avertissement et le rappel jusqu’à ce que cela devienne la cause qui éloigne de Lui et prive de l’éternité de Son voisinage.

 

Est-ce qu’on a entendu parler d’un état pireque le tien ?

 

Est-ce que ceux qui possèdentla connaissance spirituelle ont connu une situation plus détestable que la tienne ? Malgré cela la tristesse t’a quitté, le souci t’a fui et la souffrance de tois’est éloignée. Et ton Maître te voit empêtrée dans les attraits du bas monde en faisant tout le contraire de tout celaet en t’occupant en permanence de ses plaisirs.

 

Tu ne t’en lasses pas…Tu reprends de lavigueur et de la force lorsque tu constates une amélioration  dans  tes  moyens  d’existence  et  tu  t’emportes  lorsque  tu  constates  une réduction. Mais cela ne se rapporte que rarement à tes rapports avecton Seigneur.

 

Tu es mise à nu auprès d’Allâh, et de ton éloignement par rapport à Lui, tu ne t’en soucies guère.

 

Tu passes tes moments, matin et soir, alors qu’Il Se détourne de toi et ne te rapproche pas ; bannie et éloignée de Lui tu l’es devenue. D’ailleurs, sans Sa grâce de t’avoir accordé le pardon, Il te priverait du bienfait de la foi entière. Mais Il n’applique pas toute la sanction par bonté et faveur.

 

Voilà pourquoi Son amour s’impose à tous ceux qui obéissent et ceux qui désobéissent à la fois. Malheur à toi…Pourquoi es-tu dans l’ignorance enfoncée et empêtrée…, et par les souillures polluée ! Malheur à toi…Sais-tu à qui tu désobéi ?Ou plutôt sais-tu avec qui tu romps les liens ?

 

Malheur à toi…Tu t’enfonces dans l’insouciance sans qu’elle te réveille et ton oubli dure sans pouvoir t’avertir !

 

Comment cela ne te domine pas alors que tu es chaque jour en régression, sans que tu cherches à fuir la désobéissance!

 

Si tu te repens, tu ne mets pas longtemps pour te détourner de ta repentance et pour revenir à ton agitation. Si tu prends une résolution, tu ne décollespas, et si tu fais ce que tu t’es résolu de faire, tu n’es pas à l’abri des fléaux, comme l’amour de l’éloge ou la fatuité devant ce que tu as fait !

 

Tu prends des engagements et tu cherches des excuses ; tu promets et tu n’honores pas ta promesse et tu jures par Allâh puis tu te rétractes ! Situ étais au moins ignorante, cela serait moins pesant pour ce qui est de la preuve qui te confond, et cela t’éloignerait de l’audace envers ton Maître.

 

Mais la preuve qui te confond est devenue trop grave et ton audace ne fait que durer, alors quetu recherches avec prédilections les traditions, que par cœur tu retiens le Texte du Coran, que tu participes à des joutes autour des subtilités de la Sagesse, quetu profères les belles  exhortations !  Tu  appelles  Allâh  tout  en  Le  fuyant !  Tu  rappelles  Dieu  tout  en L’oubliant ! Tu vénères Allâh par des mots mais enactes tu ne Le vénères point !

 

 

 

Rappelle-toi l’heure de la mort

 

Malheur à toi ! Tu es aujourd’hui négligente. Et Allâh t’accorde un sursis. Bientôt le délai expirera et le sursis cessera !

 

Et lorsque la mort et ses suites t’envelopperont, tu feras faceau néant. Et même si tu reçois une belle intention, elle ne sera plus acceptée !

 

Malheur à toi ! Sais-tu sur quoi le voile sera levé ? Ne crains-tu pas au moment de ton agonie l’apparition des messagers de Allâh descendant du ciel dans des couleurs sombres, avec des visages effrayants et avec la mauvaise nouvelle du châtiment qui t’attend ? Le regret te sera-t-il d’une quelconque utilité en ces instants ? Va-t-on accepter ta tristesse ou avoir pitié de tes pleurs ?

 

Malheur à toi ! Devance l’arrivée du terme de ta vie par la repentance. Profite de la vie à chaque instant !  Car  tu ne cesses de cheminer  sans  arrêt,  et  à  chaque  instant,  de  la rencontre d’ Allâhtu t’approches !

 

Malheur à toi ! Affecte la tristesse et cherche là, peut-être que tu seras sauvée de la grande tristesse !

 

 

 […]

 

  [Page 6/22]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/3/Les-blames-a-destination-de-l-ame---Mu-abat-an-Nafs.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/3/Les-blames-a-destination-de-l-ame---Mu-abat-an-Nafs.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 17:29

La conséquence néfaste des péchés

Par l’Imâm Ibn Al-Qayyîm Jawziyyah

La-consequence-nefaste-des-peches-copie-1.jpg

 

Extrait du livre :

 

La personne au courant de la situation et des mécanismes du monde est consciente que la dégradation qui règne dans le temps, la nature, chez les animaux, et chez les hommes est provoquée par certains événements. Depuis toujours, les œuvres des fils d’Adam qui se rebellent contre les messagers d’Allah sont à l’origine de la dégradation à grande échelle qu’ils subissent ; maladie, peste, pénurie, aridité, privation ou diminution de l’abondance et des fruits de la terre sont autant de fléaux qui les frappent en chaînes. Si ton savoir est limité dans ce domaine, contente-toi alors du Verset :

 

« La corruption s’est répandue sur la terre et la mer en raison des péchés des hommes. »

(Sourate 30, verset 41)

 

Compare entre ce Verset et la situation dans le monde, tu te rendras compte pour quelle raison les fruits, les récoltes et les animaux subissent-ils constamment des fléaux ! Comment ces fléaux sont-ils à l’origine d’autres fléaux qui s’enchaînent les uns à la suite des autres ?

 

Toutes les fois que les hommes font régner la perversité et l’injustice, Leur Seigneur leur envoie des fléaux qui s’abattent sur leur nourriture, les fruits, le temps, l’eau, leur personne et leur santé. Toute sorte de calamités qui incarnent leurs actes. Auparavant, les graines de blé étaient beaucoup plus grosses qu’aujourd’hui. Selon l’Imam Ahmed, avec sa propre chaîne narrative, on trouva dans les réserves d’un émir de la dynastie omeyyade, un sac de blé dont les graines étaient aussi grosses qu’un noyau de datte et sur lequel était inscrit : ces graines poussaient à l’époque où régnait la justice. L’Imam Ahmed recense cette annale dans son recueil al-Musnad à la suite d’un hadîth qu’il rapporte. 

 

 

 

 […]

 

  [Page 2/3]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/3/La-consequence-nefaste-des-peches.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/3/La-consequence-nefaste-des-peches.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 16:58

Comment atteindre le véritable amour pour Allah

Ibn Qayyîm Al Jawziya

Comment-atteindre-le-vrai-amour-pour-Allah.jpg

 

Extrait du livre :

 

 Les gens ont discuté de la Mahabbah (l'amour envers Allah) ; ses causes et ce qu'elle rapporte, ses signes, ses fruits et ses règles. Les paroles les plus compréhensibles à ce sujet sont celles d’Abû Bakr al-Katânî -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- sur al-Junayd -qu’Allâh lui fasse Miséricorde-.

Abu Bakr al-Katânî -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : 

« Une discussion sur la Mahabbah a eu lieu à Mekkah pendant le mois du Pèlerinage. Les shouyoukh qui étaient présents parlèrent sur ce sujet et al-Junayd était le plus jeune d'entre eux. Ils lui dirent : « O 'iraqee (l'iraquien), qu'as-tu à dire ? Alors il baissa la tête, et des larmes coulèrent de ses yeux puis il dit : 
Un servant doit surmonter son âme ; 
Et être constant dans le rappel d'Allah ; 
Etablissant les Droits de son Seigneur ; 
En se concentrant sur Lui avec son cœur ; 
La crainte faisant flamber son cœur ; 
Tandis qu'il boit de son navire le vrai amour 
Et que certaines réalités lui sont dévoilées ; 
Donc, lorsqu'il parle c'est grâce à Allah ; 
Quand il parle, cela vient d'Allah ; 
Quand il bouge, c'est par le commandement d'Allah 
Et quand il est serein, alors cela vient d'Allah ; 
Il appartient à Allah, il est pour Allah, et il est avec Allah.
» 

Alors les shouyoukh -qu’Allâh leur fasse Miséricorde- se mirent à pleurer : « Comment peut-on faire plus que cela ? Qu'Allah te récompense en bien, O joyau des biens informés ! » 

 

 

 

 […]

 

  [Page 2/3]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/3/Comment-atteindre-le-vrai-amour-pour-Allah.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/3/Comment-atteindre-le-vrai-amour-pour-Allah.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 19:23

Le livre d'explication des merveilles du cœur

Par l’Imâm Abou Hâmid Al-Ghazâlî

Le-livre-d-explication-des-merveilles-du-coeur.jpg

 

 

Extrait du livre :

 

 Sache que le cœur est la partie la plus noble de l’homme. Il connaît Dieu, œuvre pour Lui, chemine vers Lui, jouit de Sa proximité et du dévoilement de ce qu’Il a auprès de Lui. Les autres organes et membres sont ses suivants et ses domestiques dont le cœur se sert comme les rois se servent de leurs esclaves.

Celui qui connaît son cœur connaît son Seigneur. Mais la plupart des hommes ignorent leurs cœurs et leurs âmes. Et Dieu s’interpose entre l’individu et son cœur. Cette interposition consiste à le priver de la chance de Le connaître et d’être vigilant en Sa présence. Donc, la connaissance du cœur et de ses qualités constitue le principe de base de la foi et le fondement de la voie des cheminants.



Les accès d’Iblis au cœur de l’homme.

Sache qu’au regard de sa nature originelle, le cœur accepte la guidance et, qu’au regard de ce qui a été placé en lui comme désirs et passions, il est disposé à se détourner de cette bonne voie. Cette lutte en son sein ; entre le soldat des anges et celui des démons, est permanente, jusqu’à ce que le cœur s’ouvre à l’un d’eux pour lui permettre de s’y affermir et de s’enraciner. L’accès de l’autre s’effectue par subtilisation, conformément à la parole de Dieu :

 

« Contre le mal du tentateur qui si dérobe furtivement ».

(Sourate 114, verset 4).

 

En effet, lorsque Dieu est invoqué, le tentateur se dérobe et lorsque l’insouciance gagne, il se réjouit. C’est dire que rien n’expulse autant du cœur la cohorte des agents de Satan que l’invocation et la mention de Dieu, car ils ne peuvent faire face au dhikr. Sache également que le cœur s’apparente à un château fort et que Satan s’apparente à un ennemi qui veut entrer dans le château fort, s’en emparer et le dévaster. Or, on ne peut protéger le château fort qu’en surveillant ses accès et ses portes. De même, ne peut garder ses portes que celui qui les connaît, et on ne peut repousser le démon qu’en connaissant les accès de ce château fort.

Il faut savoir, à ce propose, que les accès et les portes par où le démon se faufile sont les qualités du serviteur qui sont nombreuses. Toutefois nous allons indiquer les portes principales, qui sont des passages que risque d’emprunter la cohorte de Satan.

 

 

 […]

 

  [Page 2/5]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/3/Le-livre-d-explication-des-merveilles-du-coeur.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/3/Le-livre-d-explication-des-merveilles-du-coeur.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 18:52

La volonté de retour à Allâh

« Al Qasd wa Ruju‘ illa Allah » 

Par l’Imâm Abû ‘AbdAllâh Hârith al-Muhâsibî

La-volonte-de-retour-a-Allah.jpg

 

Extrait du livre :

 

Sur le sens du bas-monde et de sa nature louable ou blâmable



J'ai dit [Al Muhâsibî] : « Qu'Allâh te prenne en miséricorde ! Quelle est l'être du bas-monde ? »

Il a dit [Shaykh Muhammad Ibn Mûsâ] : « Le bas-monde comporte un extérieur, une part accidentelle et une part matérielle, un début et une fin, un présent et un absent. »

J'ai dit : « Qu'en est-il de son aspect extérieur ? »

Il a dit : « C'est l'attachement à la passion enfouie dans les âmes et prisée par les coeurs, comme par exemple l'orgueil, le ressentiment, la jalousie, l'hypocrisie, la suspicion, la mauvaise opinion, la flatterie, l'amour du compliment, l'amour d'amasser l'argent, l'abondance des biens, la fierté et l'amour de la grandeur.

Ce qui en est manifeste et extérieur, c'est le dinar et le dirham, le vêtement, la maison, le serviteur, la monture, etc, parmi ses biens tangibles qui déshonorent leurs possesseurs et les coupent de la vie future.

Certains disent que ce bas-monde c'est la vie, d'autres disent que c'est le dinar et le dirham, d'autres encore disent que c'est l'abondance des biens et la fatuité. »




 

 

 

 

 […]

 

  [Page 2/4]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/3/La-volonte-de-retour-a-Allah.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/3/La-volonte-de-retour-a-Allah.pdf )

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 19:18

La réalité de ce bas monde

Par l’Imâm Ibn Qayyîm Al-Djawziyyah

La-realite-de-ce-bas-monde.jpg

 

Extrait du livre :

 

[Ce bas monde est à l’exemple] d’un homme qui a construit une maison, l’a embellit, y a rassemblé tous les appareils nécessaires, et y a invité tous les gens. Chaque fois que quelqu’un entre, il le fait s’asseoir sur un lit confortable, il le met devant un plat garni de viande, il pose entre ses mains divers couverts précieux dont il a besoin, et il met à son service ses esclaves et ses domestiques.

La personne douée de raison [al-‘Aqil] comprend que tout cela n’est que jouissance temporaire appartenant au propriétaire de la maison [Sâhib ad-Dâr], que cela soit les esclaves et domestiques mis à sa disposition ou les ustensiles. Il a donc profité de cela toute la durée de son séjour dans la maison, sans que son cœur ne s’attache à ces choses et que lui-même ne veuille les posséder. Bien au contraire, il fut avec le propriétaire de la maison [Sâhib ad-Dâr] comme se doit d’être un invité avec son hôte ; il s’assoie là où l’hôte le fait s’asseoir, il mange ce qu’il a devant lui sans rien demander de plus avec cela, se satisfaisant du savoir-faire [al-‘Ilm] du propriétaire de la maison, de sa générosité et de la manière dont il traitait ses invités. Il est entré dans la maison avec dignité, il a profité de ses bienfaits avec dignité et il s’est séparé de lui avec dignité sans qu’il n’ait à blâmer le maître de la maison.

Quant au fou [al-Ahmaq], son âme lui suggère d’habiter la maison, de s’approprier les ustensiles qui sont dedans et d’en disposer selon ses passions et désirs. Il choisit lui-même où il va s’asseoir et se met à déplacer les ustensiles vers un coin de la maison et à les cacher. Chaque fois que le maître [de la maison] lui présente quelque chose, son âme lui suggère de s’en emparer et de se l’accaparer au profit des autres invités. Alors pendant ce temps, le maître de la maison témoigne de ce qu’il fait, mais sa générosité l’empêche de le faire sortir de sa maison. Lorsque enfin [le fou] pense qu’il s’est emparé exclusivement de ces ustensiles et matériaux, qu’il est devenu maître de la maison, et a disposé de ces ustensiles comme s’il était lui-même véritablement maître [de cette demeure], l’a occupée et l’a prise pour sa maison, [le propriétaire] envoie ses serviteurs qu’ils l’expulsent de manière violente et le dépouillent de toutes les choses qu’il s’est accaparées, et ils ne lui laissent pas un seul ustensile. Tout ce qu’il a gagné c’est la séparation du maître de la maison - Il fut dévoilé auprès du maître entre ses serviteurs et domestiques.

 

 […]

 

  [Page 2/3]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/3/La-realite-de-ce-bas-monde.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/3/La-realite-de-ce-bas-monde.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

L’imam Ahmad ibn Habal -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Les gens ont plus lanterne besoin de la science que de boire et de manger, car il suffit à l’homme de boire et de manger une ou deux fois par jour alors qu’il a besoin de la science autant qu’il a besoin de respirer. »  [Source : Madarij assalikin, tome 2, page 470]

Rechercher