Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 17:56

La recommandation du frottement du palais de l'enfant avec une datte à sa naissance

Par l’Imâm Ibn Qayyîm Al Jawziya

Frottement-du-palais-de-l-enfant-avec-une-datte.jpg

 

Extrait du livre :

 

Dans les deux authentiques [as-Sahîhayn], il est rapporté un hadîth de Abou Barda -qu’Allâh l’agrée-, d'après Abou Mûssa -qu’Allâh l’agrée- qui dit : « Comme j'avais eu un garçon, je l'emmenai au Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- qui lui donna le nom de Ibrâhîm, lui massa le palais avec une datte. »

 

Al-Bukhârî rajoute dans sa version : « Et pria [Dieu] de lui accorder la bénédiction. Enfin, il me le remit. Il [l'enfant] était le plus aîné d'entre les enfants de Abou Mûssa. »

 

Aussi, dans les deux authentiques, Anas Ibn Mâlik -qu’Allâh l’agrée- a dit : « Abou Talha avait un fils qui était tombé malade. Et il arriva que sa mort coïncida avec la sortie de Abou Talha, qui une fois rentré, demanda : "Comment se porte mon fils ?

 

Il est devenu plus calme." Répondit Umm Sulaym avant de lui servir le dîner.

 

Il mangea puis eut des rapports avec elle. "Tu dois enterrer l'enfant, le mit-elle enfin au courant."

 

Le lendemain matin, Abou Talha alla voir le Messager -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- et le mit au courant.

 

 

 

 

 […]

 

  [Page 2/3]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/2/Frottement-du-palais-de-l-enfant-avec-une-datte.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/2/Frottement-du-palais-de-l-enfant-avec-une-datte.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Partager cet article

commentaires

L’imam Ahmad ibn Habal -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Les gens ont plus lanterne besoin de la science que de boire et de manger, car il suffit à l’homme de boire et de manger une ou deux fois par jour alors qu’il a besoin de la science autant qu’il a besoin de respirer. »  [Source : Madarij assalikin, tome 2, page 470]

Rechercher