Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 18:27

Les méditations d'Ibn Al Qayyim.

Par l’imam Ibn Al Qayyim

Les-meditation-d-Ibn-Al-Qayyim.jpg

Extrait du livre :

[…]

 

Puis il dit « mon toupet est dans Ta main ». C'est-à-dire que c'est Toi qui me diriges come Tu le veux, et je ne peux me diriger seul.


Comment pourrait se diriger seul celui dont l'âme est dans la Main de son Seigneur et Maître, dont le toupet est dans Sa Main, dont le cœur est entre deux de Ses doigts, et dont la vie et la mort, le succès et la perte, le salut et l'épreuve reviennent à Allah ta'ala ? Le serviteur ne possède rien de cela, au contraire il est sous l'emprise de son Seigneur plus encore que ne l'est l'esclave faible et méprisable. Son toupet est dans la Main de Celui qui le gouverne, le domine et le possède, il est sous Sa direction et Sa domination, et plus encore que cela !

 

Lorsque le serviteur réalise que son toupet et les toupets de tous les serviteurs sont dans la seule Main d'Allah et qu'Il les dirige comme Il veut, il ne craint plus (les créatures), n'espère rien d'elles et ne les considèrent pas comme ayant quelque pouvoir. Au contraire, il les voit comme des serviteurs dominés, dirigés, qui sont gérés et administrés par autrui.

 

Celui qui réalise ces choses en lui-même verra sa grande pauvreté et son besoin constant vis-à-vis de son Seigneur. Celui qui voit les gens de la sorte, ne demandera rien aux gens, et ne mourra pas ses attentes et espoirs en eux. Il restera ferme sur l'Unicité d'Allah, la confiance qu'il place en Lui et Sa seigneurie. C'est pour cela que Hûd aleyhi wa salam a dit à son peuple :

 

« Je place ma confiance en Allah, Mon Seigneur et le vôtre. Il tient tout être vivant par son toupet. Mon Seigneur est certes sur une voie droite. »

Sourate Hûd, verset 56  

Sa parole : « Ton jugement s'accomplit sur moi, et en toute justice ce que Tu m'as décrété se réalise. » comprend deux choses :

  •       Premièrement : la réalisation de ce qu'Il a prédestiné à Son serviteur.

 

  •       Deuxièmement : la louange et la justice d'Allah à qui appartient la royauté et la louange.

C'est la le sens de la parole de Son Prophète Hûd aleyhi wa salam : « Il tient tout être vivant par sont toupet. » Pui il dit : « Mon Seigneur est certes sur une voie droite. » C'est-à-dire qu'en plus d'être Celui qui possède, domine, dirige Ses serviteurs et tient leur toupet dans Sa Main, Il est sur une voie droite qui est la justice dans la manière dont Il les dirige. Il est donc sur une voie droite dans Ses Paroles, Ses actes, Sa prédestination, Ses ordres et interdictions, Sa récompense et Son châtiment. Tout ce dont Il nous informe est véridique, tout ce qu'Il a prédestiné est juste, tout ce qu'Il a ordonné est un bienfait, tout ce qu'Il a interdit contient un méfait. C'est par Son bienfait et Sa miséricorde qu'Il accorde une récompense à celui qui le mérite et c'est par Sa justice et Sa sagesse qu'Il châtie celui qui le mérite.



 

 

 […]

 

  [Page 8/19]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

(   http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Suite-1/Les-meditations-d-Ibn-Al-Qayyim.docx )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Suite-1/Les-meditations-d-Ibn-Al-Qayyim.pdf )

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Dieu ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Partager cet article

commentaires

Akknadin 02/10/2015 21:42

Du grand n'importe quoi. Le livre est très intéressants et riche en contenu, mais il fait près de deux cents pages, pas dix neufs. Mettre quelque extrait c'est pas terrible.

souleymane 01/04/2015 18:55

tres interressant

balde cheikh omar 13/11/2014 13:57

qu ALLAH vous recompense.salam

L’imam Ahmad ibn Habal -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Les gens ont plus lanterne besoin de la science que de boire et de manger, car il suffit à l’homme de boire et de manger une ou deux fois par jour alors qu’il a besoin de la science autant qu’il a besoin de respirer. »  [Source : Madarij assalikin, tome 2, page 470]

Rechercher