Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 19:35

La bénédiction de l'obéissance et la calamité du péché  

Par l’Imâm Ibn Taymiyyah

La-benediction-de-l-obeissance-et-la-calamite-du.jpg


 

Extrait du livre :

 

Lorsque le serviteur se cause du tort, il est injuste et subit l’injustice, et au contraire lorsqu’il est équitable, il pratique la justice et en tire profit. L’acte émane donc du serviteur et son résultat retourne vers lui, en bien ou en mal.

 

Allâh -Ta‘âlâ- dit :

 

« [L’âme] sera récompensée du bien qu’elle aura fait, punie du mal qu’elle aura fait. »

(Sourate al-Baqarah, verset 286)

 

L’acte a un impact sur le cœur, en bien ou en mal, avant de produire des effets extérieurs. Rectifier son âme, c’est être équitable envers elle, et la pervertir c’est être injuste envers elle.

 

Allâh -Ta‘âlâ- dit :

 

« Quiconque fait une bonne œuvre, c’est pour son bien. Et quiconque fait le mal, le fait à ses dépens. »

(Sourate Fussilat, verset 46)

 

« Si vous faite le bien, vous le faites à vous-même, et si vous faites le mal, c’est à vos dépens. »

(Sourate Al-Isrâ, verset 7)

 



 

 […]

 

  [Page 2/3]

 

Format word (doc.) :

 

Bismill-Lahi 

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/3/La-benediction-de-l-obeissance-et-la-calamite-du-pech.docx  )

 

Format pdf :

 

Bismill-Lahi

 

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/3/La-benediction-de-l-obeissance-et-la-calamite.pdf )

 

 

 

Et la louange revient à Allâh le Très-Haut.

 

Ô Allâh ! Accorde Ta miséricorde et Ton salut à notre Prophète Muhammad, aux membres de sa famille, à tous ses Compagnons, ainsi qu’à quiconque suit parfaitement leur voie, et ce jusqu’au Jour de la Rétribution.

Partager cet article

commentaires

L’imam Ahmad ibn Habal -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Les gens ont plus lanterne besoin de la science que de boire et de manger, car il suffit à l’homme de boire et de manger une ou deux fois par jour alors qu’il a besoin de la science autant qu’il a besoin de respirer. »  [Source : Madarij assalikin, tome 2, page 470]

Rechercher